Emails de Hillary Clinton: le FBI enquête sur les serveurs

Etats-UnisLe FBI enquête sur la sécurité des serveurs utilisés par Hillary Clinton pour envoyer ses emails controversés.

Hillary Clinton est candidate à la présidentielle 2016.

Hillary Clinton est candidate à la présidentielle 2016. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police fédérale américaine (FBI) a commencé à enquêter sur les emails controversés de Hillary Clinton, ex-secrétaire d'Etat et actuelle candidate à la présidence. Le FBI a contacté son avocat ainsi qu'une entreprise ayant travaillé sur ses serveurs, selon un article du Washington Post paru ce mercredi 5 août.

La polémique sur ces emails, déclenchée au moment Hillary Clinton brigue l'investiture démocrate pour la présidentielle de 2016, porte sur le fait que les courriers ont été envoyés ou reçus sur une messagerie et un serveur privés et non sur un compte gouvernemental, comme c'est la règle pour le chef de la diplomatie, poste qu'elle a occupé entre 2009 et 2013.

Sécurité informatique

Le contenu des messages ou l'attitude de l'ex-secrétaire d'Etat ne sont pas les sujets de l'enquête. La police fédérale s'intéresse uniquement à la sécurité informatique des serveurs et autres systèmes utilisés par Hillary Clinton pour envoyer et recevoir les emails controversés. Le FBI cherche aussi à savoir comment ces emails sont stockés à l'heure actuelle.

Il a, pour ce faire, contacté une compagnie informatique, Platte River Networks, basée dans l'ouest des Etats-Unis, qui a travaillé sur les systèmes informatiques privés de Hillary Clinton.

«Le gouvernement cherche à obtenir des assurances concernant le stockage de ces documents. Nous coopérons de façon active», a déclaré au Washington Post l'avocat de Hillary Clinton, David Kendall, confirmant avoir été contacté par le FBI.

55'000 pages remises au département d'Etat

Les détracteurs de Hillary Clinton assurent qu'elle avait l'intention d'échapper à l'archivage officiel de ses correspondances. L'ancienne secrétaire d'Etat rétorque qu'elle a fait le tri dans ses messages fin 2014 et transmis au département d'Etat toutes ses communications diplomatiques, soit 55'000 pages imprimées.

L'équipe de campagne de Hillary Clinton s'est abstenue de tout commentaire sur l'enquête du FBI. Le porte-parole de la candidate, Nick Merrill, a rappelé au Washington Post qu'une procédure pour rendre publics les emails était en cours, réclamant qu'elle soit accélérée.

(ats/nxp)

Créé: 05.08.2015, 17h00

Articles en relation

Hillary Clinton en bonne santé et plein d'argent en poche

Présidentielle américaine La candidate à la Maison Blanche est en bonne santé et «bonne pour le service», selon son médecin. C'est la première à communiquer sur sa santé. Plus...

Mails classifiés: le ministère de la Justice enquête sur Hillary Clinton

Etats-Unis Le ministère américain de la Justice a reçu vendredi une demande d'enquête. Celle-ci porte sur l'usage par Hillary Clinton d'une messagerie privée pour des correspondances gouvernementales. Plus...

Hillary Clinton accuse la Chine de piratage massif de données

Espionnage informatique La candidate à l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle américaine de 2016 a accusé la Chine de pirater d'énormes quantités de données aux Etats-Unis. Plus...

Des milliers de messages d'Hillary Clinton rendus publics

Présidentielle américaine Expurgés de toute information sensible ou confidentielle, les 1925 messages, datant de mars à décembre 2009, seront examinés à la loupe par les adversaires de la candidate démocrate à la Maison-Blanche. Plus...

Hillary Clinton n'a pas remis tous ses mails pour enquête

Soupçons de dissimulation Un quinzaine de mails n'apparaissent pas, ou alors seulement sous une forme partielle, dans les 30'490 mails fournis par Hillary Clinton au département d'Etat en décembre dernier. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.