L'ex-maîtresse de Petraeus porte plainte contre le FBI

Scandale sexuelA l'origine de l'affaire qui a contraint l'ex-directeur de la CIA David Petraeus de démissionner, Jill Kelley a porté plainte contre le FBI et le département de la Défense pour diffamation et atteintes à ses droits.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La femme à l'origine du «scandale des généraux» Jill Kelley a porté plainte lundi contre le FBI et le département américain de la Défense pour diffamation et atteintes à ses droits.

Figure des cercles mondains de Tampa, en Floride, elle avait été mêlée à l'affaire de moeurs ayant conduit à la démission de l'ex-directeur de la CIA David Petraeus.

Dans une plainte de 65 pages déposée devant un tribunal de district de Washington, Jill Kelley et son mari, Scott, affirment que des fonctionnaires fédéraux ont délibérément fait fuiter de fausses informations à leur sujet.

Jill Kelley affirme avoir été tournée en ridicule et couverte d'opprobre à la suite d'articles sur ses échanges de courriels avec le général John Allen, ancien commandant des forces américaines et de l'Otan en Afghanistan.

Excuses et dédommagement

Les époux Kelley réclament des excuses officielles et un dédommagement d'un montant non spécifié pour le préjudice moral dont ils se disent victimes.

L'affaire Petraeus a éclaté en novembre dernier, lorsque l'ancien général, considéré comme le spécialiste de la lutte anti-insurrectionnelle qu'il a mise en application en Irak, a démissionné de son poste de directeur du FBI en rendant publique une liaison extraconjugale avec sa biographe, Paula Broadwell.

Dans les jours qui ont suivi, on apprenait que leur liaison avait été découverte fortuitement par des agents du FBI enquêtant sur des courriels menaçants reçus par Jill Kelley. Mais la même enquête mettait également une intense correspondance électronique entre Kelley et le général Allen.

Relation «inappropriée» démentie

Jill Kelley a démenti toute relation «inappropriée» avec le militaire. Ce dernier a renoncé à briguer le poste de commandant suprême des forces alliées en Europe (Saceur) qui lui était promis et s'est retiré du cadre d'active.

Le «scandale des généraux» a aussi braqué les projecteurs sur les étroites relations établies entre les cercles militaires de Tampa, où Petraeus comme Allen ont été un temps en poste, et les milieux mondains de cette ville de Floride. (ats/nxp)

Créé: 04.06.2013, 10h56

Articles en relation

David Petraeus regrette sa liaison extraconjugale

Excuses L'ancien directeur de la CIA a exprimé mardi, devant un parterre militaire réuni à Los Angeles, ses regrets pour la «douleur» causée par sa relation avec sa biographe de 20 ans sa cadette, Paula Broadwell. Plus...

L'ex-maîtresse ne sera pas poursuivie pour harcèlement

Affaire Petraeus Le parquet fédéral américain a déclaré mardi qu'aucune poursuite ne serait engagée pour cyber-harcèlement contre Paula Broadwell, l'ex-maîtresse de David Petraeus. Plus...

La femme à l'origine du scandale Petraeus n'est plus consule

Affaire Séoul a annoncé avoir démis de ses fonctions de consule honoraire de Corée du Sud aux Etats-Unis Jill Kelley. Cette femme est au coeur du scandale qui a poussé le directeur de la CIA David Petraeus à la démission. Plus...

L'ex-maîtresse de Petraeus aurait «honte»

Etats-Unis Paula Broadwell dont la révélation de la liaison avait entraîné la démission du directeur de la CIA, ressent de la «culpabilité» et serait «anéantie» par l'affaire, a confié son frère à un tabloïd américain. Plus...

Petraeus sort de son silence après sa démission

Témoignage L'ancien chef de la CIA sort vendredi de son silence en témoignant à huis-clos devant le Congrès américain sur l'attentat meurtrier du consulat de Benghazi en Libye le 11 septembre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.