Passer au contenu principal

Les géants du tabac condamnés à payer près de 12 milliards de francs

Dans une sentence historique, la justice québécoise oblige trois cigarettiers à verser des sommes records à des fumeurs.

Le juge Brian Riordan, de la Cour supérieure du Québec.
Le juge Brian Riordan, de la Cour supérieure du Québec.
DR

C’est une condamnation historique qui a frappé l’industrie du tabac, lundi au Canada. La Cour supérieure du Québec a ordonné à trois multinationales de payer 15,5 milliards de dollars canadiens (environ 11,7 milliards de francs) de dommages «punitifs et moraux» à des fumeurs, des ex-fumeurs et aux héritiers de victimes décédées. Les compagnies British American Tobacco, par le biais de sa filiale canadienne Imperial Tobacco Canada, Rothmans Benson & Hedges et Japan Tobacco International, dont le siège social se trouve à Genève, ont été jugées dans le cadre d’un procès-fleuve intenté au travers de deux «recours collectifs» regroupant plus d’un million de plaignants.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.