Hillary Clinton ouvre le serveur de ses emails privés au FBI

Etats-UnisLa polémique sur la sécurité est née du fait que ces courriers électroniques ont été envoyés ou reçus sur une messagerie et un serveur privés et non sur un compte gouvernemental.

Hillary Clinton est au centre d'une polémique portant sur la sécurité de son courrier électronique.

Hillary Clinton est au centre d'une polémique portant sur la sécurité de son courrier électronique. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'avocat de l'ancienne secrétaire d'Etat et actuelle candidate à la Maison Blanche, Hillary Clinton, a fourni à la police fédérale américaine un accès au serveur privé qui héberge ses emails, objet d'une polémique sur la sécurité, selon plusieurs médias américains mardi.

La controverse sur ces emails, déclenchée au moment où Hillary Clinton brigue l'investiture démocrate pour la présidentielle de 2016, porte sur le fait que les courriers ont été envoyés ou reçus sur une messagerie et un serveur privés et non sur un compte gouvernemental, comme c'est la règle pour le chef de la diplomatie, poste qu'elle a occupé entre 2009 et 2013.

Le FBI avait récemment commencé à enquêter sur la question, contactant l'avocat d'Hillary Clinton ainsi qu'une entreprise ayant travaillé sur les serveurs de l'ex-secrétaire d'Etat, en s'intéressant a priori plus à la sécurité informatique des serveurs utilisés qu'au contenu des emails.

«L'avocat d'Hillary Clinton a fourni au FBI (l'accès) au serveur privé qui hébergeait ses emails pendant ses quatre années en tant que secrétaire d'Etat», a indiqué l'équipe de campagne, rapporte le Washington Post

Outre l'accès au serveur, «son avocat a également donné aux agents une clé USB contenant les copies de milliers d'emails que (Hillary) Clinton avait auparavant remis au département d'Etat».

Selon Nick Merrill, son porte-parole, Hillary Clinton coopère pleinement à l'enquête et espère que celle-ci «déterminera aussi rapidement que possible quels emails peuvent être rendus publics», rapporte de son côté la chaîne CBS News.

Le mois dernier, un inspecteur général du service de renseignement avait établi que quatre parmi les milliers d'emails fournis par la candidate contenaient des informations classifiées.

Mardi, son bureau a écrit au sénateur Charles Grassley, à la tête de la commission judiciaire du Sénat pour l'informer que deux de ces emails contenaient des informations hautement classifiées.

«Les employés du département (d'Etat) ont diffusé ces emails par des systèmes non classifiés en 2009 et 2011 et au final certains ont été transmis à la secrétaire (d'Etat) Clinton. Ils n'étaient pas marqués comme étant classifiés», a réagi mardi soir John Kirby, le porte-parole du ministère américain des Affaires étrangères.

Les détracteurs de Hillary Clinton assurent qu'elle avait l'intention d'échapper à l'archivage officiel de ses correspondances. L'ancienne secrétaire d'Etat rétorque qu'elle a fait le tri dans ses messages fin 2014 et transmis au département d'Etat toutes ses communications diplomatiques, soit 55'000 pages imprimées.

(afp/nxp)

Créé: 12.08.2015, 06h39

Articles en relation

Des milliers de messages d'Hillary Clinton rendus publics

Présidentielle américaine Expurgés de toute information sensible ou confidentielle, les 1925 messages, datant de mars à décembre 2009, seront examinés à la loupe par les adversaires de la candidate démocrate à la Maison-Blanche. Plus...

Hillary Clinton se lance dans la course à la Maison-Blanche

Présidentielle américaine Hillary Clinton a annoncé dimanche qu’elle brigue l’investiture démocrate dans la course à la Maison-Blanche de l'élection présidentielle en 2016. Plus...

Bush a utilisé son mail privé pour parler sécurité

Transparence Hillary Clinton avait été mise en cause pour avoir utilisé sa messagerie privé dans le cadre de ses fonctions lorsqu'elle dirigeait la diplomatie américaine. Plus...

Hillary Clinton brise le secret de l’«Emailgate»

Etats-Unis Editorial L’ancienne Secrétaire d’Etat demande la publication de ses courriels personnels à l’époque où elle dirigeait la diplomatie américaine. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.