Merkel n'est pas la seule à être espionnée, selon Snowden

AllemagneLa chancelière Angela Merkel n'était sans doute pas la seule personnalité allemande espionnée par les Etats-Unis, a estimé l'ancien consultant de la NSA, Edward Snowden, dans un entretien sur une chaîne TV allemande.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Edward Snowden a donné dimanche soir sa première interview filmée depuis son exil à Moscou en juin 2013.

«Je dirais qu'il n'est pas très vraisemblable que quelqu'un qui veut surveiller le gouvernement allemand n'écoute que Merkel et pas ses conseillers, pas d'autres membres éminents du gouvernement ou d'autres responsables politiques locaux», a déclaré Edward Snowden, dans cette interview diffusée sur la chaîne publique ARD.

Il faisait référence aux révélations, dont il est à l'origine, sur les écoutes d'un téléphone portable de la chancelière allemande par les services de renseignements américains. Celles-ci ont suscité des tensions diplomatiques entre Berlin et Washington.

Snowden prudent

Au cours de l'entretien, tourné cette semaine dans une chambre d'hôtel à Moscou, M. Snowden s'est montré très prudent dans ses affirmations. L'une des conditions posées par le président russe Vladimir Poutine, lorsqu'il lui a accordé l'asile pour un an, était qu'il cesse ses révélations susceptibles de «nuire aux États-Unis».

Edward Snowden a répété ne pas vouloir anticiper sur les informations qui pourraient encore sortir dans la presse grâce aux documents qu'il a dérobés, tout en assurant avoir tout donné aux journalistes et ne plus rien avoir en sa possession. Dans l'interview, Edward Snowden a jugé qu'il «ne fait aucun doute que les États-Unis se livrent à de l'espionnage économique».

«S'il y a des informations, par exemple sur Siemens, qui soient dans l'intérêt national, mais qui n'ont rien à voir avec la sécurité nationale, eh bien ils prendront cette information quand même», a-t-il expliqué. Il a également évoqué des «menaces explicites» contre lui de la part des États-Unis, tout en assurant malgré tout «très bien» dormir.

«Une balle dans sa tête»

Il a étayé les menaces qui pèsent sur lui par un article diffusé la semaine dernière par le site d'informations populaires BuzzFeed, intitulé «Des espions américains veulent la mort d'Edward Snowden».

«Ces gens, et ce sont des fonctionnaires gouvernementaux, ont dit qu'ils aimeraient me mettre une balle dans la tête ou m'empoisonner à la sortie d'un supermarché, pour me voir mourir sous ma douche», explique Edward Snowden, selon la traduction en allemand de ses propos, fournie par l'ARD.

L'article de BuzzFeed citait un responsable du Pentagone anonyme affirmant : «J'adorerais mettre une balle dans sa tête». «Dans un monde où il n'y aurait pas de restrictions pour tuer un Américain, j'irais et je le tuerais moi-même», a ajouté un analyste de la NSA.

Mardi, l'avocat russe de M. Snowden Anatoli Koutcherena, avait expliqué à la télévision russe que l'ancien consultant de la NSA craignait pour sa vie et était protégé par des gardes du corps. L'ex-consultant du renseignement américain est inculpé aux États-Unis d'espionnage et de vol de documents appartenant à l'État. (ats/afp/nxp)

Créé: 27.01.2014, 09h06

Articles en relation

Snowden persuadé que le gouvernement US veut le tuer

Espionnage L'ex-consultant de l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) Edward Snowden est convaincu que le gouvernement américain veut le tuer, selon un entretien à la TV allemande qui doit être diffusé ce soir. Plus...

La NSA illégale et inutile selon un rapport

SURVEILLANCE Le virulent rapport d'une commission de contrôle indépendante a été salué par Edward Snowden en direct sur internet. Plus...

Snowden nie avoir reçu une aide de la Russie

Espionnage américain Edward Snowden, l'ancien analyste à l'origine des révélations sur le programme d'espionnage mené par la NSA américaine, affirme avoir agi seul. Plus...

Edward Snowden «craint pour sa vie»

Russie L'avocat Anatoli Koutcherena a expliqué à plusieurs reprises qu'Edward Snowden était en danger et que des gardes du corps devaient assurer sa sécurité. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.