La NSA travaille sur un décodeur universel

Etats-UnisSelon des documents divulgués par Edward Snowden, la NSA est tout près de créer un «ordinateur quantique» à même de décrypter presque n'importe quel encodage.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est le Washington Post qui a révélé l'information jeudi 2 janvier. Selon des documents divulgués par l'ancien consultant Edward Snowden, l'ordinateur sur lequel travaille l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) lui permettrait de briser les codes informatiques protégeant des secrets bancaires, médicaux, des informations gouvernementales ou du monde des affaires.

Les grandes entreprises informatiques comme IBM poursuivent depuis longtemps l'objectif de créer des ordinateurs quantiques, qui permettraient d'exploiter la puissance des atomes, accroissant ainsi de manière considérable la rapidité et la sécurité des ordinateurs.

Cependant, des experts estiment peu probable que la NSA soit sur le point de créer une telle machine sans que la communauté scientifique soit au courant. «Cela semble peu probable que la NSA soit si en avance par rapport aux entreprises civiles sans que personne ne le sache», a ainsi noté dans le Washington Post Scott Aaronson, de l'Institut de Technologie du Massachusetts (MIT).

Recherches effectuées dans des cages de Faraday

La NSA n'a quant à elle pas répondu à une demande de l'AFP sur le sujet. Selon les documents obtenus par le quotidien, la NSA travaille sur ce projet dans des pièces spéciales, appelées «cages de Faraday», qui protègent des pollutions électromagnétiques en provenance de l'extérieur.

De par la puissance potentielle des ordinateurs quantiques, ces machines innovantes seraient à même de déchiffrer n'importe quel code utilisé actuellement pour protéger les activités en ligne, que ce soit par les banques ou les messageries électroniques.

Depuis plusieurs mois, les révélations d'Edward Snowden ont levé le voile sur l'ampleur du programme américain d'espionnage tous azimuts visant plusieurs pays européens, les institutions de l'UE ou même le système de vidéo-conférence interne de l'ONU, et notamment le rôle de la NSA. (afp/nxp)

Créé: 03.01.2014, 07h53

Articles en relation

Apple nie collaborer avec la NSA

Espionnage Apple a assuré qu'il n'avait «jamais travaillé avec la NSA», l'agence de sécurité des Etats-Unis, pour lui donner accès aux données contenues sur ses iPhone. Plus...

Un juge estime légal le programme de la NSA

Etats-Unis Pour le juge William Pauley, établi à New-York, rien ne prouve que les données collectées par l'organisme avaient un autre but que la lutte contre le terrorisme. Plus...

Un rapport officiel tacle les méthodes de la NSA

Surveillance La NSA va-t-elle mettre un frein à ses activités de flicage du Net? Un rapport mandaté par Obama propose des réformes radicales... principalement pour sauver l'économie numérique. Plus...

La NSA doit réviser ses programmes de surveillance

Espionnage américain L'agence américaine de renseignements doit réviser en profondeur ses programmes controversés de surveillance, ont estimé des experts mandatés par le président Barack Obama. Plus...

La surveillance de la NSA est «quasi-orwellienne»

Espionnage Un juge fédéral d'un tribunal civil de Washington a lundi infligé un revers à la NSA. Il a estimé que la collecte de métadonnées du téléphone d'un particulier constituait une «atteinte à la vie privée» et a mis en doute sa constitutionnalité. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.