Mais pourquoi Obama a-t-il été si mauvais?

DécryptageTous les médias s'accordent à dire que le président sortant était l'ombre de lui-même lors du premier débat face à Mitt Romney. Au point de chercher des explications étonnantes à cette contre-performance.

Altitude de Denver, rapport secret reçu juste avant le débat ou dignité présidentielle? Les hypothèses sur la mauvaise performance d'Obama vont bon train.

Altitude de Denver, rapport secret reçu juste avant le débat ou dignité présidentielle? Les hypothèses sur la mauvaise performance d'Obama vont bon train. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mais que s'est-il passé chez Barack Obama mercredi soir à Denver lors du premier débat télévisé qui l'opposait au républicain Mitt Romney dans la course à la Maison-Blanche? En effet, le président sortant y est apparu mal à l'aise, nerveux, absent, voire de mauvaise humeur. Bref, bien loin du leader charismatique et engagé d'il y a 4 ans.

Au point que les médias s'interrogent désormais sur les raisons de cette contre-performance spectaculaire. D'autant que 15 heures après ce débat, Obama avait retrouvé toute sa verve et son côté combatif, pour s'adresser à 12'500 fans réunis dans un parc, toujours à Denver.

«Un grand classique»

Pour le Washington Post, le mauvais débat d'Obama est un grand classique, puisque souvent les présidents sortants, de Reagan à George W. Bush ont été à la peine à cette étape pourtant cruciale. Après 4 ans passés dans le bureau ovale, ils n'ont plus l'habitude d'être remis en question, estime le quotidien.

Mais l'un des commentateurs du même journal se montre bien plus critique: «voilà 4 ans qu'Obama travaille assidûment pour ne pas être questionné ou contredits par les médias». Selon le journaliste, il évite les conférences de presse, privilégiant les interviews avec Michelle dans les magazines. Et préfère de très loin les entretiens individuels avec la presse, parce qu'ainsi il peut contrôler les sujets.

Le climat de Denver en cause pour Al Gore

Pour les proches d'Obama, le mystère de sa contre-performance demeure intact et les hypothèses, parfois farfelues, vont bon train, à l'image de celle d'Al Gore, interrogé par le Washington Times. Selon le prix Nobel et ex-candidat à la Maison-Blanche, c'est l'altitude qui est en cause. En effet Denver se situe à 1600 mètres, alors qu'Obama n'a été entraîné à ce débat que dans le Nevada, soit à 600 mètres et n'aurait pas eu assez d'heures de repos pour s'acclimater...

Même son anniversaire de mariage a été mis en cause par les médias. En effet, Obama, qui se plaint souvent d'un manque d'intimité, n'a pas caché qu'il aurait préféré souffler les 20 bougies de son union avec Michelle dans un autre endroit.

Un rapport secret en cause?

Autre explication donnée par Bob Woodward sur Fox News Radio, le célèbre journaliste qui avait dévoilé le scandale du Watergate avec Carl Bernstein: il se serait passé quelque chose de grave juste avant le débat qui aurait distrait Obama. Il pourrait s'agir selon lui d'un rapport des services secrets sur une menace quelque part. «On saura un jour», a-t-il assuré.

Du côté de ses partisans anonymes, on lui trouve d'autres excuses. «Il est obligé de se comporter en président, avec une certaine dignité. Un président ne peut pas jeter de la boue à la tête de l'adversaire», a ainsi estimé un fan démocrate présent à Denver.

Obama seul responsable

Pour le conseiller de campagne d'Obama, David Axelrod, la réponse est toute simple. Selon lui, le président lui-même aurait décidé de répondre sans agressivité aux questions qui lui étaient posées, histoire de montrer aux Américains qu'il fallait aller de l'avant, sans s'abaisser à des passes d'arme avec son adversaire, a-t-il expliqué au Washington Post.

Mais selon plusieurs conseillers interrogés par la presse américaine, Obama va changer de tactique au prochain débat et se montrera plus combatif. Réponse le 16 octobre prochain à New York.

Créé: 05.10.2012, 15h08

Articles en relation

Le débat a attiré plus de 67 millions de personnes

Obama/Romney Selon les chiffres définitifs, 67,2 millions de personnes ont regardé le duel entre Barack Obama et Mitt Romney mercredi soir, soit une augmentation de 28% par rapport au premier débat de 2008. Plus...

Pour les médias américains, Romney est le vainqueur

Premier débat La majeure partie des grands médias d'outre-Atlantique estime que le républicain s'est montré plus offensif qu'Obama. Mitt Romney est désormais considéré comme un candidat sérieux à la Maison Blanche. Plus...

Romney préserve ses chances d'un retour, mais devra confirmer

Présidentielle américaine Le candidat républicain, combatif lors de son premier débat mercredi face à un Barack Obama qui a semblé émoussé, a sauvegardé ses chances de revenir dans la course à la présidentielle américaine. Plus...

Les internautes parodient le débat

Présidentielle américaine Barack Obama en chevalier Jedi et Mitt Romney en «Keyboard Cat»? Le Web a passé le débat de Denver à la moulinette de l’humour 2.0. Découvrez les meilleurs gif animés. Plus...

Le débat Obama-Romney en vedette sur la toile

Présidentielle américaine Sur Twitter, YouTube ou encore la console XBox, les Américains ont pu suivre et commenter sur internet le premier débat présidentiel entre Barack Obama et Mitt Romney. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.