Obama envie la popularité de la famille royale

USA/Grande-Bretagne«On peut dire que les Américains aiment beaucoup la famille royale», a lancé le président US au prince Charles, «plus que leurs propres hommes politiques».

Charles et Camilla rencontrait Barack Obama au troisième jour d'une visite de quatre jours aux Etats-Unis.

Charles et Camilla rencontrait Barack Obama au troisième jour d'une visite de quatre jours aux Etats-Unis. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président Barack Obama a accueilli jeudi 19 mars à la Maison Blanche le prince Charles et son épouse Camilla actuellement en visite officielle aux Etats-Unis, en plaisantant sur leur popularité auprès des Américains, selon lui plus importante que celle des hommes politiques locaux.

«On peut dire que les Américains aiment beaucoup la famille royale», a lancé le président américain à l'héritier du trône britannique et son épouse Camilla, qu'il recevait dans le Bureau Ovale, en compagnie du vice-président Joe Biden.

«C'est très gentil», a répliqué le prince de Galles alors que Barack Obama poursuivait : «Ils les aiment plus que leurs propres hommes politiques». «Je ne crois pas», a répliqué, modeste, le prince Charles.

Ci-dessous, la vidéo de l'Associated Press

«Ils sont un peu notre famille royale»

Le couple princier rencontrait Barack Obama au troisième jour d'une visite de quatre jours aux Etats-Unis, destinée à renforcer la «relation spéciale» entre les deux pays et marquée de visites culturelles ou sociales.

Plus tôt dans la journée, le couple avait rencontré quelques-uns des 450 anciens combattants qui résident dans la maison de retraite qui leur est dédiée, le Armed Forces Retirement Home, dans un grand parc au coeur de la capitale américaine.

«Ils sont un peu notre famille royale puisque nous n'en avons pas», a affirmé Michael Martinez, 72 ans, peintre amateur qui travaille l'acrylique et en a discuté les mérites avec le prince, aquarelliste reconnu.

«L'anglais n'est pas facile, il faut pratiquer»

Le couple princier a pu également admirer le Lincoln's Cottage dans ce même parc, une maisonnette où le président américain résidait la plupart du temps pendant la Guerre de Sécession, se rendant à cheval à la Maison Blanche, et où il a écrit sa proclamation d'émancipation qui abolit l'esclavage.

Charles et Camilla ont écouté les explications des historiens devant le porche du bâtiment qui se trouve au sommet d'une colline, mais n'y sont pas entrés.

Le couple avait déjà la veille visité le Lincoln Memorial, qui rend hommage au président assassiné il y a 150 ans.

Le prince s'est ensuite rendu à l'école Carlos Rosario où il a échangé avec des immigrants latino-américains et éthiopiens qui y apprennent l'anglais pour démarrer leurs nouvelles vies aux Etats-Unis.

«L'anglais n'est pas facile, il faut pratiquer», a conseillé l'héritier du trône en leur souhaitant bonne chance.

Camilla lutte contre les violences sexuelles

L'école se trouve dans le quartier de Columbia Heights, où se mêlent afro-américains résidents de longue date, nouveaux immigrants salvadoriens et jeunes cadres blancs.

La duchesse de Cornouailles a pour sa part rendu visite à un groupe réunissant des organisations luttant contre les violences sexuelles.

Lors de son entretien avec Barack Obama, le prince Charles a parlé de sa visite la veille à Mount Vernon, la demeure de George Washington où le premier président américain repose.

«J'y suis déjà allé il y a 45 ans, en 1970, et c'était formidable», a rappelé le prince. «C'est un lieu unique».

Vendredi, pour leur dernière journée de visite officielle, Charles et Camilla doivent se rendre à Louisville, dans le Kentucky (centre-est), pour des visites culturelles. (afp/nxp)

Créé: 19.03.2015, 22h09

Articles en relation

Michelle Obama plaide pour la scolarisation des filles

Japon En visite au Japon, la «First Lady» a rappelé que 62 millions de filles n'ont pas le droit d'aller à l'école. Plus...

Barack Obama célèbre la Saint-Patrick

ETATS-UNIS Barack Obama a reçu mardi le Premier ministre irlandais Enda Kenny dans le Bureau ovale de la Maison Blanche. Plus...

La chorégraphie endiablée de Michelle Obama

Etats-Unis La première dame des Etats-Unis a mouillé le maillot pour soutenir son action contre l'obésité. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.