Obama met en garde contre un excès de confiance

PrésidentielleLe président américain invite le parti démocrate à conserver un sens de l'urgence en vue de l'élection du 8 novembre.

Barack Obama s'est dit las de parler du candidat Donald Trump.

Barack Obama s'est dit las de parler du candidat Donald Trump. Image: Archives/Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Barack Obama a appelé lundi les démocrates à ne pas pécher par excès de confiance à l'approche de l'élection présidentielle de novembre, en dépit de l'avance d'Hillary Clinton dans la course à la Maison blanche. Il s'est dit las de parler de Donald Trump.

Interrompant momentanément deux semaines de vacances sur l'île de Martha's Vineyard, à l'est du Massachusetts, Barack Obama a participé à une levée de fonds pour la candidate démocrate, dont il espère la victoire.

Hillary Clinton devance Donald Trump dans les sondages. Le candidat républicain subit un retour de bâton après des remarques sur la famille d'un militaire musulman mort au combat, ainsi que des accusations attribuant à Barack Obama l'émergence de l'organisation Etat islamique.

Sens de l'urgence

Le président a toutefois mis en garde son parti, l'invitant à garder un sens de l'urgence de l'élection du 8 novembre. «Si nous ne faisons pas campagne dans la peur jusqu'au lendemain de l'élection, nous allons commettre une grave erreur», a-t-il dit à 60 donateurs réunis dans une résidence privée de l'île.

«Si nous faisons notre travail, alors Hillary sera élue présidente des Etats-Unis. Mais si nous ne faisons pas notre travail, il est encore possible qu'elle perde», a-t-il dit.

Ces remarques sont susceptibles d'indiquer le rôle que pourrait endosser le président en octobre pour encourager les électeurs à aller voter pour l'ex-secrétaire d'Etat.

«Indigne»

Barack Obama, qui ne fait pas mystère de son mépris pour le candidat républicain Donald Trump, qu'il juge «indigne» de devenir président, s'est dit fatigué de parler de lui. «Je n'ai pas besoin de plaider contre son adversaire, à chaque fois qu'il prend la parole il ajoute des arguments contre sa propre candidature», a dit Barack Obama. (ats/nxp)

Créé: 16.08.2016, 08h02

Galerie photo

L'élection présidentielle américaine 2016 en images (Juillet - Novembre 2016)

L'élection présidentielle américaine 2016 en images (Juillet - Novembre 2016) Le 8 novembre 2016, les Américains éliront le quarante-cinquième président des Etats-Unis qui entrera en fonction le 20 janvier 2017.

Articles en relation

Trump accuse Obama d'avoir «créé» Daech

Etats-Unis Le candidat républicain est sur la défensive tandis que sa rivale démocrate capitalise sur ses déclarations. Plus...

Trump, «pas qualifié pour être président»

Etats-Unis Barack Obama multiplie les propos critiques envers le candidat républicain. Plus...

Clinton accuse Trump d'«allégeance» à la Russie

Présidentielle américaine Moscou est soupçonnée par des responsables démocrates d'avoir cherché à influencer la campagne américaine en faveur de Trump. Plus...

Michelle Obama et Bernie Sanders pansent les plaies démocrates

Présidentielle US La First Lady et le Sénateur du Vermont ont fait un triomphe lors de la première soirée de la convention démocrate et tenté de calmer le front anti-Hillary Clinton au sein du parti démocrate. Plus...

L'auteur du discours de Melania Trump s'excuse

Etats-Unis La femme du candidat républicain à la présidentielle a été accusée d'avoir plagié Michelle Obama. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.