Obama nomme un ex-ministre de Bush à la tête du FBI

Etats-UnisLe président américain Barack Obama a décidé de nommer Jim Comey directeur du FBI. Ministre de la Justice par intérim dans l'administration Bush, il avait refusé d'approuver le programme d'écoutes de la NSA.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Barack Obama doit nommer ce vendredi 21 juin Jim Comey directeur du FBI (Federal Bureau of Investigation). Si le Sénat approuve cette décision, il remplacera cet automne Robert Mueller, qui est à la tête de la police fédérale américaine depuis le 11 septembre 2001, a annoncé un responsable de la Maison Blanche.

Ancien responsable de l'administration Bush, procureur et spécialiste de la sécurité nationale pendant plus de vingt ans, Jim Comey a fait preuve d'une «constance, d'une intégrité et de principes inébranlables en défendant à la fois notre sécurité et nos valeurs», a déclaré jeudi ce responsable, cité dans un communiqué.

Nommé dans la foulée du 11 septembre 2001 comme ministre adjoint de la Justice sous George W. Bush, Jim Comey est âgé de 52 ans. Ce républicain a occupé des fonctions de procureur fédéral pendant quinze ans, en particulier à New York.

En 2004, Jim Comey, alors ministre de la Justice par intérim, en remplacement de John Ashcroft hospitalisé, avait refusé de donner l'aval du ministère au programme d'écoutes conduit par l'Agence nationale de sécurité (NSA).

Il a ensuite rejoint le secteur privé dans les industries de la défense et des finances. Jim Come enseigne actuellement le droit dans les questions de sécurité nationale à l'université Columbia à New York. (atsnxp)

Créé: 21.06.2013, 11h07

Articles en relation

Le FBI a lancé une enquête pénale contre Snowden

Surveillance américaine Le directeur du FBI a confirmé jeudi qu'une enquête pénale avait été lancée contre Edward Snowden, l'ex-employé de l'agence d'espionnage américaine à l'origine des fuites sur les programmes de surveillance américains. Plus...

Le FBI veut mettre le Net sur écoute

Controverse Pouvoir mettre les internautes sur écoute est la «top priorité» du FBI et des autorités américaines, qui redoublent malgré la résistance de l’industrie des nouvelles technologies et de groupes de défense des libertés civiles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.