Passer au contenu principal

La récolte de signatures contre Maduro a débuté

Alors que le Venezuela est empêtré dans une grave crise, l’opposition lance un référendum révocatoire contre le président.

Le Venezuela vit des heures d’extrêmes tensions sociales et politiques. La grave crise énergétique qui frappe le pays sud-américain a poussé le président Nicolás Maduro à limiter le travail de la fonction publique à deux jours par semaine, «à l’exception des tâches fondamentales et nécessaires». Plusieurs manifestations pour protester contre les pénuries et les coupures d’électricité ont par ailleurs dégénéré. Et l’opposition au gouvernement, qui est désormais largement majoritaire au parlement, a commencé mercredi à récolter des signatures pour convoquer un référendum visant à révoquer le mandat du successeur d’Hugo Chávez.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.