Passer au contenu principal

Robert Mueller creuse le fossé à Washington

Le procureur qui a mené l’enquête sur l’ingérence russe dans la présidentielle américaine a refusé, mercredi, de blanchir Donald Trump.

Le procureur spécial Robert Mueller est sorti de son mutisme.
Le procureur spécial Robert Mueller est sorti de son mutisme.
Reuters

Le discret Robert Mueller est sorti de son silence au terme de deux ans d’enquête sur l’ingérence russe dans l’élection présidentielle américaine de 2016. Sa prise de position n’a néanmoins pas changé la dynamique à Washington.

Donald Trump, un président que Robert Mueller a refusé de blanchir des soupçons d’entrave à la justice, entonne depuis mercredi un refrain qu’il répète en boucle depuis des semaines. «Il n’y a pas d’obstruction, il n’y a pas de collusion, il n’y a rien», a assuré le président des États-Unis jeudi matin à Washington.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.