Le suspect de la fusillade est un «déçu du gouvernement»

Los AngelesAprès la fusillade de vendredi soir à Los Angeles, les autorités enquêtent sur les motifs ayant conduit un jeune homme à tuer un agent de sécurité à l'aéroport de la ville.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour le FBI, le suspect «méprise» le gouvernement ainsi que l'agence de sécurité des transports, la TSA.

Le suspect est âgé de 23 ans et est originaire du New Jersey (nord-est des Etats-Unis). Il a été blessé dans la fusillade.

Suspect dans un état grave

Les autorités n'ont pas communiqué son état de santé. En revanche, le «Los Angeles Times» affirme qu'il a été atteint par balles à la tête et à la jambe et qu'il a été hospitalisé dans un état grave.

Un porte-parole du FBI a expliqué samedi, sous le couvert de l'anonymat, que «les mobiles réels (du suspect), autres qu'un mépris évident pour le gouvernement et la TSA, sont toujours inconnus». Après la fusillade, la police avait retrouvé sur lui un mot où il exprimait sa «déception vis-à-vis du gouvernement».

Massacre évité

Unique suspect pour l'instant, le jeune homme a, selon les autorités, ouvert le feu dans le terminal 3 de l'aéroport avec un fusil d'assaut, abattant un agent de la TSA. Il est le premier collaborateur de la TSA tué en service depuis la création de cet organisme après les attentats du 11-Septembre 2001.

En hommage à l'agent tué, le maire de Los Angeles Eric Garcetti a ordonné que les drapeaux des bâtiments officiels de la ville soient mis en berne. Selon lui, le tireur «avait plus de 100 cartouches, qui auraient littéralement pu tuer toutes les personnes qui se trouvaient dans le terminal aujourd'hui», a-t-il déclaré.

Alarme par SMS

Vendredi soir, les agents fédéraux ont effectué une perquisition au domicile du suspect, dans la région de Los Angeles, a indiqué une porte-parole du FBI. Des policiers se sont également rendus dans la maison familiale du tireur, à Pennsville Township.

Le chef de la police locale, Allen Cummings, a dit avoir été contacté avant la fusillade par le père du tireur, qui avait été alarmé par un SMS inquiétant envoyé à son autre fils. Il n'a pas précisé le contenu du texte.

Les membres de la famille n'avaient relevé par ailleurs aucun signe troublant concernant le jeune homme, qui avait déménagé en Californie il y a dix-huit mois environ.

Tir délibéré ?

L'hypothèse selon laquelle le tireur aurait délibérément visé des agents de la TSA est également étudiée. Dépendante du département de la Sécurité intérieure, la TSA a pour mission de renforcer la sécurité dans les transports aériens. Ses agents vérifient par exemple les bagages des passagers.

Tom Ridge, ancien secrétaire à la Sécurité intérieure qui dirige la TSA, a estimé que la fusillade ne nécessitait pas un réexamen des mesures de sécurité dans les aéroports. Il s'est déclaré opposé à l'idée d'armer les agents. (ats/nxp)

Créé: 02.11.2013, 22h04

Articles en relation

Un mort et sept blessés dans une fusillade à Los Angeles

Etats-Unis Un homme a fait irruption, vendredi soir, dans le terminal 3 de l'aéroport de Los Angeles, armé d'un fusil d'assaut. Il a tiré sur les passagers avant d'être arrêté. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.