Passer au contenu principal

Une tournée triomphale dans «son» continent

La ferveur accueille la visite de François en Amérique latine. Mais certains dénoncent le manque de réformes réelles.

En posant les pieds à Quito, le souverain pontife a salué «les progrès et le développement en cours» dans la région, qui «garantissent un avenir meilleur pour tous».
En posant les pieds à Quito, le souverain pontife a salué «les progrès et le développement en cours» dans la région, qui «garantissent un avenir meilleur pour tous».
REUTERS

En arrivant dimanche en Equateur, le pape François a entrepris un voyage d’une semaine en Amérique latine. Le premier qu’il réalise de son propre chef dans son continent natal, sa visite au Brésil en 2013 ayant été organisée à l’origine pour son prédécesseur Benoît XVI.

Peu après la publication de son encyclique Laudato Si au fort teint écolo, le pape a placé sa tournée, qui le mènera mercredi en Bolivie et vendredi au Paraguay, sous le signe du social. En choisissant trois «petits» pays d’abord, mais surtout en se rendant dans des nations historiquement pauvres et majoritairement peuplées d’Amérindiens.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.