Trump assure qu'Apple lui a promis trois usines

Made in AmericaLe président américain indique avoir eu une promesse de Tim Cook qui servirait bien son slogan 'America first'.

Image prétexte. Apple n'a pas confirmé l'affirmation faite par le président Donald Trump au journal économique <i>Wall Street Journal</i>.

Image prétexte. Apple n'a pas confirmé l'affirmation faite par le président Donald Trump au journal économique Wall Street Journal. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président américain Donald Trump a indiqué mardi que le géant informatique Apple lui avait promis d'ouvrir trois usines aux Etats-Unis, dans un entretien au Wall Street Journal (WSJ). Les usines seront «grandes, grandes, grandes» et «belles», a-t-il assuré.

«J'ai parlé à (Tim Cook). Il m'a promis trois grandes usines - grandes, grandes, grandes», a indiqué Donald Trump au cours d'un entretien de 45 minutes avec le quotidien économique. «J'ai dit: 'Tim, à moins que vous ne commenciez à construire vos usines dans ce pays, je ne considérerais pas mon administration comme un succès économique'. Il m'a appelé et il a dit qu'il le faisait».

Le président n'a pas donné de plus amples détails à ce sujet. Apple a pour sa part refusé de commenter auprès du WSJ. Sollicité par l'AFP, le groupe n'a pas répondu.

Un fonds d'un milliard

Le patron du géant américain de l'informatique Tim Cook a annoncé en mai la création d'un fonds Apple d'un milliard de dollars pour faire travailler davantage de gens aux Etats-Unis sur des tâches de «fabrication avancée».

Selon lui, Apple a dépensé plus de 50 milliards de dollars aux Etats-Unis l'année dernière auprès de ses fournisseurs ou par le biais de ses collaborations avec des développeurs sur les applications des appareils de la société californienne.

Apple compte environ 80'000 employés aux Etats-Unis et prévoit d'embaucher des milliers d'autres «dans le futur», selon Tim Cook.

Probable

Donald Trump a promis pendant sa campagne d'obliger Apple à faire revenir sa production sur le sol américain. Les analystes jugent probable qu'Apple veuille faire un geste symbolique pour apaiser Washington, en investissant davantage dans la fabrication d'ordinateurs Mac Pro aux Etats-Unis ou dans une usine destinée à fabriquer des appareils à édition limitée, plus coûteux, comme une édition anniversaire de l'iPhone pour les dix ans de l'appareil cette année. (ats/nxp)

Créé: 26.07.2017, 06h47

Articles en relation

Trump, c'est «Made in America» quand ça lui va

Etats-Unis Video Le président a lancé sa semaine dédiée à la promotion de l'industrie américaine. Par le passé, il a pourtant souvent sous-traité à l'étranger. Vidéo. Plus...

Apple investit dans un centre de données

Danemark Il s'agit du deuxième centre dans le pays, après celui de Viborg en 2015, qui avait également coûté plus de 870 millions de francs. Plus...

La guerre continue entre Apple et Qualcomm

Etats-Unis Le fournisseur Qualcomm a demandé jeudi l'arrêt des importations de certains iPhones vers les Etats-Unis. Plus...

Apple reste l'entreprise la plus chère au monde

Bourse Les géants américains de la technologie comme Apple, Alphabet et Microsoft dominent le classement. Mais les groupes suisses tels que Nestlé, Roche et Novartis progressent. Plus...

Une Apple Car autonome verra-t-elle le jour?

Technologie Beaucoup de rumeurs circulent sur la firme de Cupertino et ses projets concernant les voitures sans pilote. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.