Trump entre dans le top 10 des menaces pour l’économie mondiale

Rapport«The Economist» estime que le candidat à l’investiture républicaine est aussi dangereux que le terrorisme islamiste pour la santé financière de la planète.

Donald Trump (ici avant une conférence de presse en Floride) constitue une menace aussi sérieuse que le terrorisme islamiste pour l'économie mondiale, selon «The Economist».

Donald Trump (ici avant une conférence de presse en Floride) constitue une menace aussi sérieuse que le terrorisme islamiste pour l'économie mondiale, selon «The Economist». Image: AP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

The Economist Intelligence Unit (EIU) place la possible arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche dans la liste des dix plus grandes menaces pour l’économie mondiale. En terme de risque, le candidat à l’investiture républicaine se hisse à la 6e place de ce classement… ex aequo avec le terrorisme islamiste. Son éventuelle élection est jugée plus déstabilisante qu’une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Son «attitude hostile à l’égard du libre-échange et son aliénation du Mexique et de la Chine pourraient provoquer rapidement une guerre commerciale», estime l’EIU dans son rapport. Par ailleurs, «ses tendances militaristes envers le Moyen-Orient (et son interdiction de l’immigration musulmane) pourraient servir d’outil de recrutement à des groupes djihadistes, décuplant leur menace dans la région et à l’extérieur», ajoute les chercheurs qui qualifient cependant de «modérée» la probabilité de son élection à la tête des Etats-Unis.

Le palmarès:

  • Le ralentissement brutal de l’économie chinoise décroche la palme d’or de l’angoisse des analystes. Le risque est évalué à 20 sur une échelle de 25.
  • Un retour à la guerre froide, suite aux interventions militaires de la Russie en Ukraine et en Syrie, grimpe sur la deuxième marche de ce podium. Tout comme une nouvelle crise de la dette sur les marchés émergents, provoquée par l'instabilité monétaire (indice 16).
  • La dislocation de l'Union européenne, sous l'influence de facteurs internes et externes, ainsi que la fin de la zone euro à cause d’un Grexit se partagent la médaille de bronze (indice 15).
  • La victoire de Donald Trump aux présidentielles américaines et la montée du terrorisme islamiste arrivent juste derrière avec un indice de 12.
  • Viennent ensuite l’éventualité d’un Brexit suite au vote britannique du mois de juin et l'expansionnisme chinois qui provoque des affrontements dans la mer de Chine méridionale (indice 8).
  • Et enfin, la suspension des investissements dans le domaine pétrolier amenant à un effondrement des prix du brut arrive bon dernier de ce classement avec un facteur de risque évalué 4.

Créé: 18.03.2016, 12h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.