Vice-président équatorien en détention provisoire

CorruptionDans le cadre de l'enquête sur l'immense scandale Odebrecht au Brésil, Jorge Glas a été placé en détention provisoire.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La justice équatorienne a ordonné lundi le placement en détention provisoire du vice-président Jorge Glas, mis en cause par la justice dans une affaire de corruption liée au géant brésilien du bâtiment Odebrecht. Ses biens et comptes bancaires ont été gelés.

Le procureur général de l'Equateur avait requis son incarcération plus tôt dans la journée, évoquant «la découverte de nouveaux éléments dans l'enquête pour association de malfaiteurs».

«Je me plie en protestant à cette infâme attaque à mon encontre. J'ai encore foi dans le fait que la justice s'imposera, et, face à elle, je prouverai mon innocence», a immédiatement réagi sur Twitter Jorge Glas.

Le vice-président a affirmé que la décision du juge était prise «sans preuve et avec des indices fabriqués». Il a annoncé qu'il saisirait «des instances nationales et internationales» pour se défendre.

Titre conservé

Il gardera son titre de vice-président même pendant sa période de détention provisoire, qui peut durer jusqu'à six mois dans son cas, mais le président Lenin Moreno pourra désigner un remplaçant temporaire, parmi ses ministres.

Le ministère public a finalisé dimanche l'enquête sur le volet équatorien du scandale Odebrecht. Il devrait, dans les prochains jours, présenter ses éventuels chefs d'inculpation contre Jorge Glas, déjà interdit de quitter le pays.

Le groupe de BTP, l'un des plus grands d'Amérique latine, est au coeur d'un scandale de corruption qui secoue tout le continent, avec la constitution d'un cartel ayant truqué des marchés de sous-traitance de la compagnie pétrolière brésilienne d'Etat Petrobras et distribué des pots-de-vin à des hommes politiques.

Selon un rapport du département américain de justice, entre 2007 et 2016, Odebrecht a versé environ 33,5 millions de dollars (32,6 millions de francs) à des responsables équatoriens. (ats/nxp)

Créé: 03.10.2017, 04h29

Articles en relation

L'ex-patron de Petrobras arrêté pour corruption

Brésil Depuis plus de trois ans, la justice brésilienne a mis au jour un vaste système de corruption impliquant l'élite politique. Plus...

L’ex-président Lula condamné à neuf ans de prison au Brésil

Corruption Le leader de la gauche brésilienne peut faire appel dans ce jugement pour corruption dans l’affaire Petrobras. Il dénonce un procès politique pour l’empêcher d’être candidat en 2018. Plus...

Lula: «Pas de preuves pour me mettre en prison»

Brésil L'ancien président brésilien affirme que la justice ne trouvera rien pour le lier au scandale Petrobras. Il crie à la persécution. Plus...

Maduro aurait versé des pots-de-vin au Brésil

Scandale Petrobras Le président vénézuélien est soupçonné d'avoir financé la campagne de Chavez par des moyens frauduleux. Plus...

Un ex-directeur de Petrobras accuse Lula

Brésil L'ancien président aurait eu «pleinement connaissance» de l'existence du réseau de pots-de-vin chez Petrobras et l'aurait dirigé. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.