YouTube et Google ciblent-ils les enfants?

InternetSelon des associations, YouTube et Google collecteraient des données sur les enfants à des fins publicitaires.

Selon des organisations de défense des droits numériques et de protection de l'enfance, Google collecte les informations personnelles de mineurs sur YouTube, bien que ce site soit officiellement interdit aux moins de 13 ans. (Photo d'archives)

Selon des organisations de défense des droits numériques et de protection de l'enfance, Google collecte les informations personnelles de mineurs sur YouTube, bien que ce site soit officiellement interdit aux moins de 13 ans. (Photo d'archives) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des associations américaines ont accusé lundi YouTube et sa maison mère Google de collecter des données personnelles sur les enfants et de les utiliser pour cibler des publicités, des pratiques illégales selon elles.

Vingt-trois organisations de défense des droits numériques et de protection de l'enfance, ont déposé une plainte auprès de la FTC, le régulateur américain du commerce, ont-elles annoncé dans un communiqué, lui demandant d'enquêter sur ces pratiques.

Selon les associations, Google collecte les informations personnelles de mineurs sur YouTube, bien que ce site soit officiellement interdit aux moins de 13 ans, notamment sur leur localisation, l'appareil utilisé pour se connecter, ou des numéros de téléphone portable. «Google amasse ces informations sans en informer au préalable les parents et Google les utilise pour cibler des publicités vers les enfants partout sur internet», affirment-elles encore.

«Depuis des années, Google a abandonné sa responsabilité envers les enfants et les familles en affirmant de façon trompeuse que YouTube - un site inondé de dessins animés, comptines et publicités pour des jouets - n'est pas pour les enfants de moins de 13 ans», estime dans le communiqué Josh Golin, de la Campagne pour une enfance sans publicité, l'une des organisations signataires.

YouTube Kids

«Google réalise des profits gigantesques avec les pubs pour enfants et doit respecter la COPPA», la loi américaine sur la protection de la vie privée des enfants sur internet, dit encore Josh Golin.

Les pratiques de Google contreviennent selon les associations à cette loi de 1998 qui «interdit à un site internet destiné aux enfants, ou qui sait que des enfants l'utilisent, de collecter et utiliser de telles informations sans avoir l'accord des parents».

Contacté, un porte-parole de Google a indiqué que le groupe n'avait pas vu la plainte mais que «protéger les enfants et les familles était une priorité». «Parce que YouTube n'est pas pour les enfants, nous avons investi de façon importante pour créer l'application YouTube Kids, qui propose une alternative spécialement destinée aux enfants», a ajouté le porte-parole.

Cette plainte intervient dans un contexte de méfiance renouvelée sur la gestion des données personnelles par les groupes internet, en particulier Facebook, englué dans le scandale retentissant Cambridge Analytica.

(afp/nxp)

Créé: 09.04.2018, 06h55

Articles en relation

Géants d'Internet visés par une nouvelle taxe

Union européenne La taxation des géants du numérique, désignés sous l'appellation GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) est un dossier sensible. Plus...

Google injecte des millions pour soutenir les médias

Etats-Unis Google a annoncé mardi une série de projets destinés à combattre les fausses informations sur internet et à soutenir les médias crédibles. Plus...

La taxation des GAFA en Suisse rapporterait des dizaines de millions

Fiscalité Berne évoque l’idée d’impôts prometteurs, prélevés sur les recettes publicitaires de Google ou Facebook. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.