Maïdan, un an après: Porochenko hué sur les lieux du drame

Crise en UkraineLe président ukrainien s'est fait huer à Kiev lors du 1er anniversaire du début du mouvement de contestation proeuropéen Maïdan. La répression sanglante des protestataires en février avait entraîné la chute du précédent régime.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président ukrainien Petro Porochenko a été hué ce vendredi 21 novembre à Kiev lors d'une cérémonie marquant le premier anniversaire du début du mouvement de contestation pro-européen Maïdan.

La répression sanglante des protestataires en février a entraîné la chute du précédent régime ukrainien.

«Honte! Pourquoi personne n'a été puni?», ont crié plusieurs dizaines de proches des victimes. Ils ont interpellé le président ukrainien qui déposait une gerbe rue Institutska où ont été tués la plupart des manifestants, a constaté un journaliste de l'AFP.

«C'est grâce au sang de nos enfants que vous avez occupé ce poste», ont lancé des protestataires au chef de l'Etat ukrainien. «Porochenko, où sont les tueurs de nos enfants?», pouvait-on également lire sur une affiche. Le vice-président américain Joe Biden, qui devait rejoindre Petro Porochenko, n'est finalement pas sorti de sa voiture.

Une centaine de morts

Le 21 novembre 2013, le régime prorusse de l'époque avait renoncé à la signature d'un accord d'association avec l'Union européenne au profit d'une coopération accrue avec la Russie. Ce volte-face avait déclenché plusieurs semaines de manifestations pro-européennes et la naissance du mouvement Maïdan.

La répression de ces manifestations a tourné au drame en février autour de la place centrale de Kiev, qui a donné son nom au mouvement. Elle a fait une centaine de morts dans des conditions qui n'ont toujours pas été éclaircies.

Après la tuerie du Maïdan, le président de l'époque Viktor Ianoukovitch s'était enfui en Russie avant d'être destitué. Le milliardaire pro-occidental Petro Porochenko a été élu à sa suite le 25 mai. (ats/nxp)

Créé: 21.11.2014, 12h11

Articles en relation

Sur Maïdan, la révolution continue

Ukraine Un an après le début du mouvement de protestation, les militants ne désarment pas. Plus...

Nouvelles violations des droits de l'homme dénoncées dans l'est de l'Ukraine

ONU/Genève Les membres de la Commission d'enquête crée par l'ONU s'inquiètent de l'augmentation des violences. Plus...

Moscou s'interroge sur ses relations avec l'UE

Crise en Ukraine Le chef de la diplomatie russe espère encore que le point de non retour n'a pas été atteint. Il a réitéré sa volonté de créer un espace économique allant de Lisbonne à Vladivostok. Plus...

Selon l'OSCE, la trêve en Ukraine est violée quotidiennement

Cessez-le-feu fragile Le représentant pour l'Ukraine de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe a déclaré que les violations se sont multipliées depuis la tenue d'élections dans les régions tenues par les pro-russes. Plus...

La guerre totale menace l'Ukraine

REGAIN DE TENSIONS Les mouvements de chars et de blindés vers Donestk dans l'est de l'Ukraine font craindre une nouvelle escalade. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.