L'ancien président Carter est sorti de l'hôpital

Etats-UnisMardi, Jimmy Carter s'était fait hospitaliser pour une fracture du bassin. Jeudi, l'ex-président américain a pu sortir.

Le 6 octobre, Jimmy Carter avait déjà fait une chute et s'était blessé à la tête.

Le 6 octobre, Jimmy Carter avait déjà fait une chute et s'était blessé à la tête. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien président américain Jimmy Carter, 95 ans, est sorti de l'hôpital, a annoncé jeudi la fondation qui porte son nom. Il avait été hospitalisé mardi pour une fracture du bassin causée par une nouvelle chute à son domicile.

Jimmy Carter «a hâte de continuer à récupérer chez lui à Plains, en Géorgie, et remercie tout le monde pour leurs bons mots de rétablissement», a déclaré dans un communiqué le Carter Center. Au moment de son hospitalisation mardi, la fondation avait qualifié la fracture de «légère».

Premier président américain de l'histoire à atteindre l'âge de 95 ans, Jimmy Carter s'était blessé à la tête le 6 octobre, également en tombant à son domicile. L'ex-président démocrate, à la Maison Blanche de 1977 à 1981, était pourtant debout et actif sur un chantier humanitaire dès le lendemain, le visage tuméfié et barré d'un pansement cachant 14 points de suture. (ats/nxp)

Créé: 24.10.2019, 20h37

Articles en relation

Jimmy Carter fait une mauvaise chute

États-Unis L'ancien président américain, âgé de 95 ans, s'est cassé le bassin en tombant chez lui. Plus...

Jimmy Carter opéré après une fracture

Etats-Unis L'ex-président démocrate américain Jimmy Carter se remet d'une opération à la hanche après une facture. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.