Passer au contenu principal

WEFAngela Merkel se rendra elle aussi à Davos

La chancelière allemande prononcera dans la station grisonne un discours sur l'Europe, le même jour que le président français Emmanuel Macron.

Dernier salut de Donald Trump avant d'entrer dans son avion Air Force One à Zurich pour s'envoler en direction de Washington. (Vendredi 26 janvier 2018)
Dernier salut de Donald Trump avant d'entrer dans son avion Air Force One à Zurich pour s'envoler en direction de Washington. (Vendredi 26 janvier 2018)
Keystone
Donald Trump ne s'est pas attardé à Davos. Il a quitté la station à bord  de Marine One, l'hélicoptère présidentiel pour se rendre à l'aéroport de Zurich où l'attend  Air Force One. (Vendredi 26 janvier 2018)
Donald Trump ne s'est pas attardé à Davos. Il a quitté la station à bord de Marine One, l'hélicoptère présidentiel pour se rendre à l'aéroport de Zurich où l'attend Air Force One. (Vendredi 26 janvier 2018)
AFP
Un Boeing 737 de l'US-Airforce a amené le 11 janvier à Zurich une première équipe en prévision de la venue de Donald Trump. (17 janvier 2017)
Un Boeing 737 de l'US-Airforce a amené le 11 janvier à Zurich une première équipe en prévision de la venue de Donald Trump. (17 janvier 2017)
Keystone
1 / 66

Angela Merkel se rendra mercredi prochain au Forum économique de Davos (WEF) pour y prononcer un discours sur l'Europe. Selon son porte-parole, la chancelière allemande ne prévoit pas de revenir vendredi pour y rencontrer le président américain Donald Trump.

«Il est important de prendre position sur l'avenir de l'Europe, qui sera au centre des discussions du WEF cette année», a indiqué vendredi à la presse Steffen Seibert. Angela Merkel compte prononcer un discours mercredi en début d'après-midi et devrait avoir des rencontres bilatérales avec d'autres dirigeants présents ce jour-là.

A noter que la chancelière s'exprimera dans les Grisons le même jour que le président français Emmanuel Macron.

«Elle fera un aller-retour dans la journée de mercredi», a précisé son porte-parole. Mme Merkel ne compte pas profiter de la venue attendue deux jours plus tard, vendredi, de Donald Trump, pour y revenir et avoir un entretien avec le président américain, avec qui les relations sont fraîches depuis plusieurs mois.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.