Passer au contenu principal

L’annexion de la Crimée isole la Russie

L’entrée de troupes russes dans des territoires ukrainiens a réactivé une logique de blocs entre Est et Ouest.

En faisant grandir le nationalisme en Ukraine, Poutine est, pour les Ukrainiens, la cause de tous les maux.
En faisant grandir le nationalisme en Ukraine, Poutine est, pour les Ukrainiens, la cause de tous les maux.
AP

Moscou a gagné la Crimée mais perdu l’Ukraine. Le bilan de la guerre non déclarée que la Russie a menée chez son voisin ukrainien est paradoxal. Kiev a fait deux révolutions pour gagner sa pleine indépendance et se libérer une fois pour toutes de la tutelle de Moscou. Le Kremlin devait réagir. Mais comment? Au lieu de négocier un partenariat qui aurait maintenu l’Ukraine dans sa sphère d’influence, par ses actions militaires, Vladimir Poutine a fait grandir un patriotisme encore naissant en Ukraine. Désormais, il est pour les Ukrainiens la cause de tous les maux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.