L’Arabie saoudite nous prépare de grosses surprises ce lundi

PétroleLe prince Mohammed bin Salman présente sa feuille de route «Vision 2030» dans la journée. Ce document devrait nous éclairer, entre autres, sur l’avenir du marché de l’or noir.

Le prince saoudien Mohammed bin Salman.

Le prince saoudien Mohammed bin Salman. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Depuis près de deux ans les exportateurs de pétrole dépriment. La nouvelle production d’or noir états-unienne, les rivalités irano-saoudiennes et l’érosion de la demande chinoise ont fait plonger les cours du brut. Et, ce lundi, le prince saoudien Mohammed bin Salman présente sa feuille de route «Vision 2030». Ce document devrait nous éclairer, entre autre, sur l’avenir du marché de l’or noir.

Avant même la publication officielle de «Vision 2030», sa vocation majeure est déjà connue: atténuer drastiquement la dépendance du royaume vis-à-vis du pétrole. Un tel objectif, annoncé par le plus gros producteur du monde, retiendra forcément l’attention d’exportateurs opérant actuellement à perte: notamment la Russie, l’Algérie et le Venezuela. Les chancelleries de tous les pays consommateurs et les spécialistes du négoce de matières premières, à Genève, sont eux aussi, évidemment, aux aguets.

En plus de pétrole, le vice-prince héritier abordera d’autres éléments majeurs. A l’instar d’une très large ouverture de l’économie du royaume au secteur privé et probablement aux investissements d’entreprises étrangères. Si tant est que celles-ci se satisfassent des conditions proposées. Vu l’ampleur actuelle du déficit public, les autorités saoudiennes annonceront en outre des coupes dans leurs dépenses, une élévation des charges fiscales et des ventes d’actifs.

Officiellement «Vision 2030» est présenté comme un programme autant économique que social.

Créé: 25.04.2016, 10h42

Articles en relation

Les pays du Golfe doivent emprunter massivement

Crise du pétrole L'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis, le Qatar, Oman et le Koweït souffrent de la chute des cours de l'or noir. Plus...

La Russie et l'Arabie gèlent la production de pétrole

Energie Afin de stabiliser le marché, un accord a été conclu entre la Russie, l'Arabie Saoudite, le Venezuela et le Qatar. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.