Passer au contenu principal

L’Arabie saoudite retirée d’une liste noire de l’ONU

La coalition qui intervient au Yémen a été retirée de la liste des pays violant les droits des enfants. Des ONG dénoncent des pressions.

Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU
Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU
Keystone

Le rapport de l’ONU datant du 20 avril, intitulé «Le sort des enfants en temps de conflit armé», était sans équivoque. L’un de ses passages mentionnait l’implication dans la mort de plus de 500 enfants de la coalition militaire menée par l’Arabie saoudite qui intervient contre la rébellion houthie au Yémen. Dans le rapport, cette coalition était ainsi classée sur liste noire, d’ailleurs avec tous les autres acteurs de ce conflit, sous le qualificatif de partie qui «tue et mutile des enfants» et qui «attaque des écoles et/ou des hôpitaux».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.