Arnaud Montebourg se lance vers l'Elysée depuis Frangy-sur-Bresse

FranceL’ancien ministre de l’économie va se déclarer dimanche candidat à la présidentielle dans son fief de Frangy-sur-Bresse. La course à gauche à l'alternative Hollande est ouverte…

Arnaud Montebourg (53 ans) sera sans doute candidat à la présidentielle et non à la primaire du PS. La course à incarner l'alternative à Hollande est ouverte...

Arnaud Montebourg (53 ans) sera sans doute candidat à la présidentielle et non à la primaire du PS. La course à incarner l'alternative à Hollande est ouverte... Image: VISUAL Press Agency

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Arnaud Montebourg se lance dimanche 21 août. C’est lors de sa traditionnelle Fête de Frangy-en-Bresse, là même où il y a deux ans il s’était éjecté du gouvernement de Hollande avec sa boutade sur la «cuvée du redressement» en août 2014, qu’il se déclarera candidat. Il n’y a plus de suspense…

Par contre, à quoi sera candidat l’ex-ministre de l’économie (2012 – 2014)? A la présidentielle de 2017 ou à la primaire de socialistes qui aura lieu en janvier (lire ci-contre)? Selon les indiscrétions du Monde, Arnaud Montebourg veut incarner davantage qu’un énième candidat à participer à une bataille de socialistes. «Pourquoi participer à une primaire piège dont on connaîtrait par avance le résultat», glisse un proche d’Arnaud Montebourg.

Dans le même registre, les propos de son porte-parole François Kalfon sur Franceinfo confirment cette hypothèse. Car Arnaud Montebourg (53 ans) a pris ses distances avec le PS et ses fidèles le dépeignent comme «l’homme du Made in France, c’est-à-dire ce mouvement social, sociétal qui va bien au-delà de la politique, qui est une sorte d'acte de révolte des Français contre cette mondialisation libérale, et qui dit nos emplettes sont nos emplois», a expliqué François Kalfon.

Face à tous les Français

Et d’insister que l’alternative à gauche doit être incarnée par quelqu’un en capacité d’aller chercher des voix hors de sa famille politique. Et qu’Arnaud Montebourg n’a pas vocation à être le champion des frondeurs du PS mais se présente face à tous les Français!

«Arnaud Montebourg n’est pas borné politiquement. Etant donné l’état des gauches en France, il pense avoir un rôle à jouer pour rassembler les déçus de Hollande, mais il veut ratisser plus large que Mélenchon», analyse Antonio Rodriguez.

Réconcilier les deux France

Le journaliste suisse, qui lui a consacré un livre enquête - «L’alternative Montebourg» (Cherche Midi) –, croit en les capacités de surprendre de celui qui celui qui décrocha la troisième place de la primaire socialiste en 2011 (avec 16% des voix). En mai dernier, lors de son ascension annuelle du mont Beuvray (Saône-et-Loire), Arnaud Montebourg s’était posé en rassembleur de la République: «Il faut réconcilier les deux France. La France qui va bien et la France qui va mal!»

Créé: 20.08.2016, 14h17

La primaire du PS

La primaire de la gauche est prévue pour les 22 et 29 janvier 2017 prochains. Et le moins qu’on puisse dire est que les inconnus sont encore nombreuses. Les modalités de participation (parrainages, etc.) ne seront connus qu’en octobre.

Et pour l’instant, cette opération ressemble davantage à une primaire socialiste à laquelle le chef d’état François Hollande n’a pas encore confirmé sa participation qu'à un scrutin ouvert au rassemblement des gauches.

Malgré tout les candidats ne manquent pas. Le dernier en date: Benoît Hamon (49 ans). L’ex-ministre de l’éducation nationale s’est déclaré mardi dernier (16 août). Le député PS des Yvelines incarne la gauche frondeuse à l’Assemblée nationale depuis qu’il a quitté le gouvernement. Autre candidate déclarée, la sénatrice de Paris Marie-Noëlle Lienemann (65 ans), aussi représentante de l’aile gauche du PS et qui a beaucoup donné de la voix lors du débat sur la déchéance de nationalité.

Gérard Filoche (70 ans), membre du bureau du PS, ex-inspecteur du travail est aussi candidat. Tout comme Jean-Luc Bennahmias (61 ans), président du Front démocrate. Le vice-président de l’assemblée nationale François de Rugy (42 ans), président du parti Ecologistes dissidence d’Europe-Ecologie les Vers (EEVL), devrait aussi participer.

Pour l’heure, il apparaît probable que Cécile Duflot ( 41 ans - EEVL) se lance à la présidentielle en solo. Et vienne grappiller quelques pour-cents au candidat du PS. Elle devrait d'ailleurs annoncer aussi dimanche sa participation à la primaire des écologistes organisée par EEVL, un mouvement pourtant exsangue.

Jean-Luc Mélenchon (65 ans), lui, a déjà dit qu’il ne participera pas à la primaire du PS. Car l’homme fort du Front de gauche a fait 11,1% des voix au 1er tour de la présidentielle 2012 et, en 2016, les sondages le montrent encore en progression. Il est en mesure d'être l'homme qui compte à gauche... XA

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.