De l'artillerie française à disposition de Bagdad

Irak/SyrieLa France va fournir à l'Irak de l'armement pour le soutenir dans son combat contre l'Etat islamique, a annoncé vendredi François Hollande.

Image: ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Ce matin en Conseil de défense, j'ai pris la décision dans le cadre de la coalition anti-Daech de mettre à la disposition des forces irakiennes des moyens d'artillerie. Ils seront sur place le mois prochain», a déclaré le président français à l'issue d'un quatrième Conseil de défense depuis l'attentat de Nice le 14 juillet.

L'entourage du président a ensuite donné des précisions: «Quelques batteries d'artillerie seront mises à disposition» de l'armée irakienne, avec «des conseillers pour les manier». Mais «il n'y aura pas de gens au contact».

Porte-avions Charles de Gaulle

Le chef de l'Etat français a également confirmé le déploiement du porte-avions Charles de Gaulle dans la région «à la fin du mois de septembre». «Il nous permettra d'intensifier les frappes sur les groupes terroristes en Syrie et en Irak avec nos avions Rafale», a expliqué M. Hollande.

«Il ne s'agit pas de changer la nature de notre intervention, nous soutenons nos alliés en Irak et en Syrie, mais nous ne déployons pas de troupes aux sol», a insisté François Hollande. «Nous avons des conseils à donner, des formations à livrer, mais ce n'est pas nos soldats qui font la guerre au sol en Syrie et en Irak», a-t-il fait valoir.

Les troupes irakiennes appuyées par la coalition internationale prévoient la libération prochaine de Mossoul, une ville du nord de l'Irak aux mains de l'Etat islamique, qui a revendiqué l'attaque de Nice. (ats/nxp)

Créé: 22.07.2016, 15h56

Articles en relation

Berne renforce son aide humanitaire en Irak

Irak La Suisse souhaite assister la population civile de Falloujah en débloquant un million de francs supplémentaires. Plus...

L'armée se remet à bombarder le PKK

Turquie Quelques jours après la tentative de putsch qui a ébranlé le pays, les forces aériennes ont repris les raids en Irak. Plus...

L'EI annonce la mort d'Omar le Tchétchène

Irak Un de ses principaux chefs du groupe est tombé dans la ville de Charqat. Plus...

Les Etats-Unis vont envoyer 560 militaires en Irak

Conflit Le chef du Pentagone, Ashton Carter, se trouve à Bagdad pour discuter de la campagne antidjihadiste dans le pays. Plus...

Irak: erreur à assumer «le restant de mes jours»

Royaume-Uni L'ex-numéro deux britannique, John Prescott, regrette amèrement sa décision d'entrer en guerre contre l'Irak en 2003, et ses conséquences. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.