Plus de 770 millions d'internautes chinois

ChineLes internautes en Chine sont désormais plus nombreux que la population européenne, le mobile est particulièrement plébiscité.

Quelque 753 millions de Chinois, soit 97,5% de la population d'internautes, utilisent leurs smartphones pour accéder au web. (Photo d'archives)

Quelque 753 millions de Chinois, soit 97,5% de la population d'internautes, utilisent leurs smartphones pour accéder au web. (Photo d'archives) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le nombre d'internautes en Chine, déjà le plus élevé au monde, a encore gonflé de 5,6% en 2017 pour s'établir fin décembre à 772 millions de personnes, soit désormais davantage que la population de l'Europe, ont annoncé les autorités.

Au total, 55,8% des 1,4 milliard de Chinois sont désormais considérés comme des internautes, a indiqué tard mercredi dans un communiqué le Centre d'information sur l'internet (CNNIC), un organisme gouvernemental. La Chine a ainsi gagné 41 millions d'utilisateurs d'internet en un an, a précisé le CNNIC - soit davantage que l'entière population du Canada.

L'internet mobile est particulièrement plébiscité: quelque 753 millions de Chinois, soit 97,5% de la population d'internautes, utilisent leurs smartphones pour accéder au web.

Certes, Pékin encadre drastiquement l'internet local, bloquant l'accès depuis la Chine à de nombreux sites internet étrangers -- Facebook, Instagram, Google, YouTube, Twitter, ainsi que de multiples médias occidentaux --, tout en censurant strictement les contenus sur les réseaux sociaux et sites chinois.

Une finance en ligne prospère

Pour autant, le régime communiste, qui a lancé un ambitieux plan «Internet Plus», mise ouvertement sur le développement d'une vigoureuse économie numérique, encourageant notamment les start-ups innovantes et l'explosion continue de l'e-commerce.

Le nombre d'internautes réalisant des achats en ligne a bondi de 14,3% en 2017, à quelque 533 millions de consommateurs, dont près de 68% faisant leurs emplettes via leur smartphone. De même, le paiement électronique renforce son emprise: quelque 65% des internautes utilisent désormais leur téléphone mobile pour régler des achats dans la vie réelle, alors qu'ils n'étaient que 50% un an auparavant.

Le créneau, âprement disputé, est dominé par Alipay, une application liée au géant de l'e-commerce Alibaba, et WeChat Pay, une fonctionnalité de la populaire messagerie WeChat du géant du web Tencent. Leurs solutions de paiement électronique permettent de régler en quelques secondes un achat avec son téléphone: des courses au supermarché, un billet de cinéma, un repas au restaurant, une facture d'électricité ou encore un voyage en taxi.

Le secteur de la finance en ligne prospère lui aussi vigoureusement: 129 millions de Chinois ont investi l'an dernier dans des produits financiers sur internet, un bond de 30,2% sur un an. De quoi inquiéter les autorités qui, soucieuses d'endiguer les risques financiers et les cas d'escroquerie, s'efforcent de muscler la régulation d'une finance internet encore très peu encadrée, s'inquiétant notamment des dangers liés aux prêts entre particuliers. (afp/nxp)

Créé: 01.02.2018, 06h06

Articles en relation

Facebook bannit la pub de cryptomonnaies

Internet Le réseau social entend ainsi lutter contre les fraudes comme les Initial coin offerings (ICO), qui consistent à créer sa propre monnaie virtuelle. Plus...

Fil Facebook: priorité à la famille et aux amis

Internet Le réseau social a décidé de modifier son fil d'actualité afin de redonner la priorité aux amis au détriment des marques. Plus...

«Califat virtuel»: l'EI en retrait sur Internet

Djihadisme Presque vaincu sur le terrain, Daech est également en retrait sur le web, ses organes médiatiques étant quasi réduits au silence. Plus...

Le #MeToo chinois émerge malgré la censure

Harcèlement sexuel L'affaire Weinstein a des répercussions en Chine. Initié par une doctorante, le mouvement «Ye Wo Shi» se répand dans les universités. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...