Arrivée de dignitaires nord-coréens au Sud

CoréesHuit dignitaires nord-coréens sont arrivés dimanche matin en Corée du Sud pour la cérémonie de clôture des JO de Pyeongchang.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une délégation nord-coréenne de haut niveau, conduite par un général connu pour être un tenant de la ligne dure à Pyongyang, est arrivée en Corée du Sud dimanche pour assister à la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Pyeongchang, a annoncé dimanche Séoul.

Les huit membres de cette délégation, conduite par le général Kim Yong Chol, ont franchi la «zone démilitarisée» (DMZ), qui divise la péninsule, au poste-frontière de Dorasan au nord de Séoul, a indiqué un porte-parole du ministère sud-coréen de l'unification.

Les images de la TV sud-coréenne montraient le général vêtu d'un long manteau foncé. Il a été accueilli par le vice-ministre de l'unification, Chun Hae-sung, avant de monter dans une berline noire, tandis que les autres dignitaires ont pris place dans un bus.

L'ire de l'opposition

Cette délégation doit assister dans la journée à la cérémonie de clôture des Jeux olympiques qui, après deux années de tensions sur la péninsule, ont contribué à une détente dans la péninsule coréenne.

Mais la venue du général Kim Yong Chol a provoqué l'ire de l'opposition sud coréenne, qui a manifesté contre sa venue. Elle le considère comme un criminel de guerre méritant la mort. Le général est soupçonné d'avoir un temps dirigé le Bureau général de reconnaissance gérant les opérations nord-coréennes d'espionnage et d'avoir ordonné le torpillage de la corvette sud-coréenne Cheonan en 2010 (46 morts).

Des manifestants sud-coréens ont essayé, sans succès, de bloquer dimanche le cortège des dignitaires nord-coréens. Une centaine de militants et de parlementaires conservateurs ont organisé une protestation immobile sur le pont Tongil, considéré comme le point de passage de la délégation nord-coréenne une fois la frontière traversée. Environ 2500 policiers avaient été déployés sur le pont. Le convoi a finalement pu emprunter un autre itinéraire.

Le cas Ivanka

La fille aînée du président américain Donald Trump, Ivanka Trump, est également annoncée à cette cérémonie des JO, provoquant un casse-tête protocolaire pour les organisateurs puisque cette dernière n'entend pas rencontrer la délégation de la Corée du Nord. (ats/nxp)

Créé: 25.02.2018, 03h23

Articles en relation

«Les Suissesses ont manqué de respect à la Corée, c’était ridicule»

Hockey sur glace Le président du hockey mondial estime que les Helvètes auraient pu s’abstenir de marquer huit buts à la sélection unifiée. Plus...

Trump veut encore sanctionner Pyongyang

Washington place dans son viseur 56 sociétés de transport maritime et navires susceptibles d'aider la Corée du Nord à échapper aux sanctions. Plus...

Sarah Höfflin est tombée amoureuse de la Corée

Slopestyle Avant de décoller pour la Suisse, la championne olympique a savouré son titre autour d’un barbecue. Plus...

Kim Jong-un salue l'hospitalité du Sud

Péninsule coréenne Après le retour de sa délégation des JO, le leader nord-coréen a loué la Corée du Sud comme étant «très impressionnante». Plus...

Le président du CIO se rendra en Corée du Nord

JO 2018 Cette visite «était prévue» dans l'accord signé le 20 janvier entre le CIO et les deux Corées et qui a entériné la participation de sportifs nord-coréens aux JO de Pyeongchang. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...