Les bureaux de Amazon perquisitionnés au Japon

ConcurrenceL'entreprise de commerce en ligne est visée par une enquête. Elle est accusée de faire pression sur ses distributeurs.

L'Union Europ a déjà enquêté sur Amazon pour des problèmes similaires de concurrence.

L'Union Europ a déjà enquêté sur Amazon pour des problèmes similaires de concurrence. Image: Kim Kyung-Hoon/Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les autorités japonaises de la concurrence ont perquisitionné les bureaux du géant américain du commerce en ligne Amazon au Japon. Celui-ci est accusé de faire pression sur les distributeurs qui vendent des produits sur son site, ont rapporté lundi les médias locaux.

Le gendarme de la concurrence, la Japan Fair Trade Commission, a implicitement confirmé ces informations de presse, déclarant qu'elles n'étaient «pas incorrectes». Amazon Japan n'était pas en mesure de faire de commentaire dans l'immédiat.

La filiale japonaise d'Amazon est soupçonnée de contraindre les distributeurs à commercialiser leurs produits à des prix inférieurs à ceux qu'ils pratiquent sur d'autres sites marchands, a expliqué le quotidien économique Nikkei, sans préciser quels articles étaient concernés.

Enquête en Europe

L'an dernier, la Commission européenne avait ouvert une enquête contre Amazon pour des accusations similaires d'abus de position dominante.

Le groupe, premier distributeur de livres numériques en Europe grâce à sa liseuse Kindle, est sur la sellette en raison de certaines clauses qui obligent les maisons d'édition à informer Amazon si elles offrent des conditions différentes à ses concurrents et à lui accorder des conditions analogues ou au moins aussi favorables. (ats/nxp)

Créé: 08.08.2016, 13h14

Articles en relation

Amazon et Google radieux

Internet Les deux entreprises géantes de l'Internet ont annoncé jeudi de très bons résultats. Plus...

Amazon teste ses drones de livraison

Royaume-Uni Amazon va mener une série de tests sur ses drones de livraison au Royaume-Uni. Plus...

Bruxelles suit de près les géants high-tech

Enquêtes Google, Amazon, Microsoft, Apple et Intel sont plus que jamais dans le collimateur de la Commission européenne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.