Passer au contenu principal

Le coronavirus offre un bol d’air à la planète

La paralysie de l'activité industrielle en Chine a fait chuter les émissions de CO2 du géant asiatique d'au moins 25%, selon une étude finlandaise.

Mauvaise nouvelle pour l’économie chinoise. Pas pour la planète.
Mauvaise nouvelle pour l’économie chinoise. Pas pour la planète.
AFP

Mauvaise nouvelle pour l’économie chinoise. Pas pour la planète. Chaînes de production à l’arrêt, mises en quarantaine, déplacements interdits, les mesures drastiques visant à contenir la propagation de l’épidémie de Covid-19 «ont entraîné des réductions de 15 à 40% de la production dans les principaux secteurs industriels», selon une étude diffusée par le site Carbon Brief.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.