Passer au contenu principal

L'attentat de Bangkok visait les «étrangers»

Une bombe a explosé lundi soir dans un temple en plein centre touristique de Bangkok. Le dernier bilan officiel établi par la police est de 19 morts et plus de 120 blessés.

Le procès des deux accusés ouïghours, auteurs de l'attentat de Bangkok, a débuté ce mardi. (15 novembre 2016)
Le procès des deux accusés ouïghours, auteurs de l'attentat de Bangkok, a débuté ce mardi. (15 novembre 2016)
archives, Keystone
Le procès de l'attentat de Bangkok, qui a fait 20 mort en août 2015, a été une nouvelle fois reporté jeudi d'un mois. Le tribunal n'a pas pu fournir de traducteurs compétents pour les deux suspects ouïghours. (Jeudi 15 septembre 2016)
Le procès de l'attentat de Bangkok, qui a fait 20 mort en août 2015, a été une nouvelle fois reporté jeudi d'un mois. Le tribunal n'a pas pu fournir de traducteurs compétents pour les deux suspects ouïghours. (Jeudi 15 septembre 2016)
AFP
Une explosion près d'un centre commercial et d'un temple au centre de Bangkok aurait fait plusieurs victimes. Selon les sources thaïlandaises, il y aurait au moins 21 morts et de nombreux blessés. Peu après le drame, plusieurs corps démembrés étaient visibles sur les lieux de l'explosion à l'extérieur du sanctuaire d'Erawan. (17 août 2015)
Une explosion près d'un centre commercial et d'un temple au centre de Bangkok aurait fait plusieurs victimes. Selon les sources thaïlandaises, il y aurait au moins 21 morts et de nombreux blessés. Peu après le drame, plusieurs corps démembrés étaient visibles sur les lieux de l'explosion à l'extérieur du sanctuaire d'Erawan. (17 août 2015)
DR/Twitter
1 / 39

L'attentat commis ce lundi 17 août 2015 dans le centre de Bangkok a fait 27 morts, dont quatre ressortissants étrangers, selon un nouveau bilan diffusé par des médias thaïlandais. La bombe, arrimée sur une moto, a explosé au temple hindou d'Erawan, dans un quartier du centre de la capitale fréquenté par les touristes.

Toujours selon les médias thaïlandais, la plupart des blessés sont des touristes venus de Chine et de Taïwan. L'attentat n'a pas été revendiqué pour l'instant.

Le ministre thaïlandais de la Défense a estimé que les auteurs de l'attentat à la bombe «visaient les étrangers» pour porter atteinte au tourisme et à l'économie. «C'était une bombe de TNT, a aussi déclaré le ministre, Prawit Wongsuwong. L'engin a explosé près d'un sanctuaire et d'un centre commercial, sur un grand carrefour très fréquenté de la ville.

Cratère de deux mètres

Les alentours du sanctuaire ont été bouclés et la police a repoussé les passants qui s'étaient rassemblés. Les forces de sécurité sont à la recherche d'autres engins explosifs. Un colis suspect a été découvert.

«Il y avait des corps partout, certains déchiquetés», a témoigné Marko Cunningham, un ambulancier néo-zélandais travaillant à Bangkok. Il a ajouté que l'explosion avait creusé un cratère de deux mètres de diamètre au sol et que des passants avaient été blessés alors qu'ils se trouvaient à plusieurs centaines de mètres.

«Les coupables avaient l'intention de détruire notre économie et le tourisme, l'attaque s'est produite au coeur du quartier touristique de Bangkok», a déclaré le ministre de la Défense, Prawit Wongsuwan.

Les commentaires d'un journaliste sur place, vidéo de BFMTV:

Insurrection islamiste

Le gouvernement va activer une cellule de crise, a rapporté la chaîne de télévision Nation citant le premier ministre, Prayuth Chan-ocha. La Thaïlande est confrontée à une insurrection islamiste qui opère essentiellement dans le sud.

Plus de 6500 personnes, des civils pour la plupart, sont mortes dans ces violences depuis 2004, mais les insurgés frappent rarement hors des provinces du Sud, frontalières de la Malaisie. Le pays, dirigé par l'armée depuis mai 2014, est aussi en proie, depuis une dizaine d'années, à de violentes attaques entre factions politiques rivales.

Plusieurs explosions se sont produites ces derniers temps à Bangkok, en lien avec les violences politiques. En février, dans le même quartier, deux petites bombes artisanales ont explosé devant un centre commercial, ne faisant que des dégâts mineurs.

Les commentaires d'Euronews : Vidéo: YouTube

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.