Glissement de terrain meurtrier en Birmanie

IntempériesLa mousson a provoqué un énorme glissement de terrain qui a causé la mort d'au moins 34 personnes. Une centaine d'autres manquent à l'appel.

Des images aériennes montrent un flanc de colline  éventré par une coulée de boue qui s'est déversée sur un village.

Des images aériennes montrent un flanc de colline éventré par une coulée de boue qui s'est déversée sur un village. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un glissement de terrain provoqué par des pluies de mousson a fait au moins 34 morts et des dizaines de blessés dans un village de l'est de la Birmanie. Pas loin d'une centaine d'habitants sont portés disparus, selon un nouveau bilan publié samedi.

«Nous avons retrouvé 34 morts et la recherche de cadavres se poursuit», a déclaré un responsable local, Myo Min Tun. Les autorités estiment que plus de 80 personnes manquent toujours à l'appel.

Des images aériennes filmées par l'AFP montrent un flanc de colline éventré par une coulée de boue qui s'est déversée vendredi matin sur le village de Ye Pyar Kone, dans l'Etat Mon (sud du pays). Celle-ci a emporté 16 maisons et un monastère.

Les sauveteurs ont travaillé toute la nuit pour tenter de retrouver des survivants. Samedi matin, ils ont évacué plusieurs victimes, chargeant les corps recouverts d'un plastique bleu à l'arrière d'un camion.

Toitures emportées

Les images montrent des restes de toitures bleues emportées par la boue. En bas de la colline, des débris d'habitations côtoient des camions renversés, témoignant de la force du torrent.

Htay Htay Win, 32 ans, est toujours sans nouvelles de deux de ses filles et de cinq autres membres de sa famille. «J'ai entendu un énorme vacarme et en me retournant, j'ai vu ma maison emportée par la boue», a-t-elle témoigné.

Les averses torrentielles ont fait sortir les rivières de leur lit. Les populations vivant près des côtes ont été averties des risques de grandes marées.

Dans le village de Shwegyin, dans la région de Bago (sud), seuls des toits de maisons dépassent des flots de la rivière Sittaung en crue. Les habitants tentent de fuir à pied ou en bateau.

Selon les autorités, les inondations ont déja forcé au moins 30'000 personnes à quitter leur domicile, principalement dans la région de Bago et dans les Etats Mon et Karen. Le Vietnam connaît lui aussi des pluies diluviennes cette semaine. Elles ont fait au moins huit morts dans le centre montagneux du pays. (afp/nxp)

Créé: 10.08.2019, 07h55

Articles en relation

Cartes d'identité pour un demi-million de Rohingyas

Birmanie Près de 500'000 réfugiés rohingyas, victimes d'épuration ethnique en Birmanie, possèdent désormais une carte d'identité. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.