Passer au contenu principal

L’Inde de Modi déclare la guerre aux ONG

Le gouvernement leur reproche de freiner la croissance en s’opposant à des grands travaux.

Samit Aich, directeur de Greenpeace en Inde.
Samit Aich, directeur de Greenpeace en Inde.

Greenpeace va-t-elle fermer ses activités en Inde? Le directeur de l’organisation écologiste, Samit Aich, a informé ses salariés en début de semaine: l’ONG mettra la clé sous la porte à la fin du mois. Le 9 avril, le Ministère de l’intérieur a gelé ses sept comptes bancaires pour trois mois et elle ne peut plus se financer. Dans un document de quatre pages, le gouvernement liste une dizaine d’infractions: Greenpeace aurait transféré des fonds depuis son compte réservé aux donateurs étrangers vers le compte où sont reçus les dons récoltés en Inde. Elle n’aurait pas déclaré le salaire de l’un de ses employés. Elle aurait utilisé ses fonds pour payer la caution d’un membre d’une ONG partenaire…

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.