Le Japon déploie son système antimissile

USA-Corée du NordFace aux menaces nord-coréennes visant Guam, Tokyo a commencé le déploiement de son système antimissile Patriot.

Après les menaces nord-coréennes visant Guam, le Japon a décidé de déployer son système de défense antimissile Patriot. (Samedi 12 août 2017)

Après les menaces nord-coréennes visant Guam, le Japon a décidé de déployer son système de défense antimissile Patriot. (Samedi 12 août 2017) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Japon déployait samedi son système de défense antimissile Patriot, après l'annonce par la Corée du Nord de son projet de lancer des missiles au-dessus de l'archipel en direction de l'île américaine de Guam.

Selon la chaîne de télévision publique japonaise NHK, le ministère de la Défense a commencé samedi le déploiement de son système antimissile américain Patriot Advanced Capability 3 (PAC-3) à Shimane, Hiroshima et Kochi, dans l'ouest du Japon. Le déploiement devait aussi avoir lieu à Ehime, également dans l'ouest, a indiqué NHK.

D'après l'annonce faite par Pyongyang, ces localités pourraient se trouver sur la trajectoire de missiles nord-coréens. L'armée nord-coréenne, citée par l'agence de presse officielle KCNA, a fait état jeudi d'un projet consistant à lancer quatre missiles qui survoleraient le territoire japonais avant d'aller s'abattre en mer «à 30 ou 40 kilomètres de Guam», une île américaine du Pacifique. Ce tir serait «un avertissement crucial aux Etats-Unis», selon KCNA.

Des images télévisées montraient samedi des véhicules militaires transportant avant l'aube des lanceurs et d'autres composants du système antimissile dans une base militaire à Kochi.

Les provocations nord-coréennes

Il n'y a pas eu immédiatement de déclaration officielle sur ce déploiement. Mais le gouvernement japonais s'est auparavant engagé à abattre les fusées ou missiles nord-coréens qui menaceraient son territoire. L'agence de presse Kyodo, citant des responsables du ministère japonais de la Défense, a indiqué que le gouvernement comptait achever dans la matinée de samedi le déploiement du système antimissile dans l'ouest du Japon.

Selon des déclarations faites cette semaine par le principal porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga, Tokyo «ne pourra jamais tolérer» les provocations de la Corée du Nord et les forces armées japonaises «prendront les mesures nécessaires».

En 2009, une fusée nord-coréenne avait survolé le territoire japonais sans incident et sans tentative pour l'abattre. La Corée du Nord avait à l'époque déclaré que la fusée était chargée de mettre sur orbite un satellite de télécommunications. Mais Washington, Séoul et Tokyo avaient estimé qu'il s'agissait en fait de l'essai d'un missile balistique intercontinental à vocation militaire. (afp/nxp)

Créé: 12.08.2017, 07h04

Articles en relation

Pyongyang s'apprêterait à tester des missiles mer-sol

USA-Corée du Nord Le régime nord-coréen se préparerait à tirer des missiles depuis un sous-marin, dans un contexte de tensions avec les Etats-Unis. Plus...

Trump se dit prêt à frapper Pyongyang

USA-Corée du Nord Le président américain a affirmé vendredi que l'option militaire était «prête à l'emploi» contre le régime nord-coréen. Plus...

La Chine sera neutre en cas d'attaque de Pyongyang

Corée du Nord Selon les médias chinois, Pékin devra rester neutre en cas d'attaque de la Corée du Nord menaçant les USA. Mais elle interviendra si ceux-ci s'en prennent en premier à la péninsule. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Dès la mi-septembre, le parking «longue durée» de la place Bellerive, à Lausanne, prisé des familles, ainsi que le P+R d'Ouchy seront payants les dimanches. Plus de mille places sont concernées. Paru le 22 août.
(Image: Bénédicte) Plus...