Passer au contenu principal

AfghanistanUne célèbre photographe basée à Genève a été tuée

Anja Niedringhaus, photographe de renommée internationale, a été tuée alors qu'elle était en mission en Afghanistan. Elle travaillait à partir de Genève.

Photographe à l'agence AP, Anja Niedringhaus a été tuée dans une attaque vendredi en Afghanistan.
Photographe à l'agence AP, Anja Niedringhaus a été tuée dans une attaque vendredi en Afghanistan.
ARCHIVES, Keystone

Une photographe allemande a été tuée et sa collègue journaliste canadienne grièvement blessée lors d'une attaque alors qu'elles couvraient la préparation de l'élection présidentielle afghane de samedi dans l'est du pays. Il s'agit de la deuxième attaque visant directement un journaliste occidental en Afghanistan ces dernières semaines.

Anja Niedringhaus avait rejoint en 2002 l'agence AP et y travaillait à partir de Genève. Son employeur a confirmé vendredi l'information. «Anja Niedringhaus, 48 ans, une photographe allemande de renommée internationale, a été tuée sur le coup, selon un journaliste freelance travaillant pour le service vidéo d'AP qui a assisté à la fusillade», a indiqué l'agence de presse internationale dans un article publié sur internet et daté de Kaboul.

La journaliste Kathy Gannon, 60 ans, a été «blessée à deux reprises et recevait des soins», a ajouté AP. Son état est «décrit comme stable» et elle est en mesure de parler au personnel médical. «Anja et Kathy ont travaillé ensemble pendant des années en Afghanistan», a déclaré à New York Kathleen Carroll, la directrice de l'information d'AP, citée dans l'article. «Nous avons le cœur brisé», a-t-elle dit.

Une minute de silence à Genève

La cité de Calvin était devenue la base principale de la photographe. Une minute de silence a d'ailleurs été observée vendredi lors de la conférence de presse des agences de l'ONU au Palais des Nations.

Elle avait rejoint en 2002 l'agence AP et y travaillait à partir de Genève. «Elle pouvait passer plusieurs mois par an ici en fonction de l’actualité de la Genève internationale qu’elle couvrait pour Associated Press», déclare Laurent Guiraud, photojournaliste de la Tribune de Genève, qui croisait régulièrement sa collègue, décrite comme «une personne douce, qui était à l’écoute».

Anja Niedringhaus avait commencé sa carrière à 16 ans comme photographe pigiste dans un journal local en Allemagne, avant d'y étudier la littérature, la philosophie et le journalisme. Après avoir couvert la chute du mur de Berlin, elle fut embauchée, toujours en Allemagne, par l'agence EPA en 1990. Elle a ensuite couvert nombre d'événements et conflits majeurs, dont la guerre en ex-Yougoslavie, passant notamment plusieurs années à Sarajevo.

Attaquée au siège de la police

Plus tôt dans la journée, Yaqub Mandozai, chef adjoint de la police de la province de Khost, où a eu lieu l'agression, avait déclaré: «L'une des journalistes a été tuée sur le coup et l'autre se trouve dans un état critique». Il a évoqué une attaque menée par un homme en uniforme de policier.

Les journalistes ont été attaquées dans le district de Tanai alors qu'elles se trouvaient au siège local de la police, a précisé Mobarez Mohammad Zadran, porte-parole de la police de cette province reculée et très infiltrée par la rébellion des talibans.

Cette attaque survient après le meurtre de Nils Horner, un grand reporter anglo-suédois abattu début mars en pleine rue dans le centre de la capitale Kaboul. Il y a deux semaines, un journaliste afghan de l'AFP, Sardar Ahmad, a également été tué lors d'une opération menée par un commando-suicide taliban contre l'hôtel Serena de Kaboul, qui avait fait au total neuf morts, dont quatre étrangers.

Ces violences interviennent à la veille de l'élection présidentielle afghane, un scrutin test pour la stabilité du pays et qui désignera le successeur de Hamid Karzaï.

agences

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.