Passer au contenu principal

La Malaisie se mobilise enfin pour les migrants

Après avoir repoussé en mer des navires, la marine malaise va leur porter secours.

La Thaïlande, l’Indonésie et la Malaisie ont vu arriver près de 3000 migrants au cours des dernières semaines.
La Thaïlande, l’Indonésie et la Malaisie ont vu arriver près de 3000 migrants au cours des dernières semaines.
AFP

La Malaisie a cédé à la pression internationale. Le premier ministre Najib Razak a annoncé jeudi la mobilisation de la marine et des garde-côtes pour localiser et porter secours aux migrants piégés à bord de bateaux à la dérive en mer d’Andaman. «Nous devons sauver des vies», a-t-il expliqué.

La veille, le gouvernement malais et l’Indonésie avaient déjà informé qu’ils renonçaient à refouler dans les eaux internationales les embarcations de migrants approchant de leurs côtes. Ces deux Etats vont également accorder un asile temporaire aux 7000 migrants dérivant dans les mers d’Asie du Sud-Est. La Thaïlande, l’Indonésie et la Malaisie ont vu arriver près de 3000 migrants, au cours des dernières semaines, pour la plupart des Rohingyas, une communauté musulmane persécutée par la Birmanie, et des Bangladais. Mais ces pays ont également refoulé plusieurs embarcations, avec des centaines de personnes à leur bord, hors de leurs eaux territoriales, s’attirant les foudres des Nations Unies et des organisations humanitaires.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.