Manille quitte la CPI, qui enquête sur Duterte

PhilippinesLa Cour pénale internationale enquête sur les violences commises dans le cadre de la répression du trafic de drogue lancée par le président Duterte.

Le départ des Philippines de la CPI est dû à l'ouverture d'une enquête préliminaire en février 2018 contre son président, Rodrigo Duterte. (Photo d'archives)

Le départ des Philippines de la CPI est dû à l'ouverture d'une enquête préliminaire en février 2018 contre son président, Rodrigo Duterte. (Photo d'archives) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Philippines doivent se retirer officiellement dimanche de la Cour pénale internationale (CPI), qui enquête sur les violences commises dans le cadre de la répression féroce du trafic de drogue lancée par leur président, Rodrigo Duterte.

Le départ de l'archipel asiatique doit être acté un an après que Manille eut annoncé qu'il ne voulait plus être Etat membre de ce tribunal qui juge les crimes de guerre. Depuis sa fondation en 2002, ce sera le deuxième pays à le faire, après le Burundi en 2017.

«Le secrétaire général (...) a informé tous les Etats concernés que le retrait prendrait effet pour les Philippines le 17 mars», a déclaré à l'AFP une porte-parole des Nations unies, Eri Kaneko. La CPI a vu son prestige écorné ces dernières années par l'échec de procédures qui se sont achevées par des acquittements ou les menaces d'Etats de quitter l'instance.

Le départ des Philippines est dû à l'ouverture d'une enquête préliminaire en février 2018 contre son président, Rodrigo Duterte, instigateur à partir de 2016 d'une lutte brutale contre le trafic de stupéfiants, qui a fait des milliers de morts. Les dirigeants de la Cour de La Haye ont déjà indiqué que cette enquête se poursuivrait malgré tout, ses statuts précisant que le départ d'un Etat membre ne clôt pas les procédures le concernant.

Sourd aux critiques venues de l'étranger, le dirigeant philippin affirme que cette politique est la bonne pour son pays et qu'elle est populaire. Et il compte ne coopérer avec la Cour d'aucune façon, car celle-ci «ne pourra jamais avoir quelque compétence que ce soit pour juger ma personne», lançait-il dans un discours mercredi.

La CPI enquête sur des accusations selon lesquelles le gouvernement aurait ordonné des homicides en toute illégalité. Selon les chiffres de la police, 5176 usagers ou trafiquants ont été tués en tentant d'échapper à une arrestation. Mais des organisations de défense des droits de l'homme estiment que leur nombre est en réalité au moins trois fois supérieur, et critiquent une «guerre contre les pauvres» qui masque les graves lacunes de l'Etat de droit.

La CPI a surtout été sévèrement critiquée pour son action en Afrique, avec notamment l'acquittement en janvier de l'ancien président de Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo, et celui en juin de l'ancien vice-président de République démocratique du Congo, Jean-Pierre Bemba.

Outre le Burundi qui est passé aux actes, d'autres pays africains ont envisagé ou menacé de partir (Afrique du Sud, Gambie, Kenya et Zambie) en accusant les juges d'être partiaux. L'un des succès récents de la CPI a été d'enregistrer l'adhésion début mars de la Malaisie, l'un des rares Etats membres asiatiques. (afp/nxp)

Créé: 17.03.2019, 04h50

Articles en relation

Le pays où l'on fabrique des «Miss»

Philippines A l'image des deux Miss Univers originaires du pays, des milliers de jeunes femmes rêvent de concours de beauté. Les Philippines en ont fait une spécialité nationale. Plus...

Attaque à la grenade contre une mosquée

Philippines Deux personnes ont été tuées mercredi dans un attentat contre une mosquée du sud des Philippines. Plus...

Duterte avait agressé sexuellement sa bonne

Philippines Evoquant des souvenirs de son adolescence, le président philippin Rodrigo Dutert a raconté comment il avait infligé des attouchements à sa domestique. Plus...

Le «Spider-Man» français a été arrêté à Manille

Philippines Alain Robert a escaladé les 47 étages de la GT Tower de Manille sans équipements de sécurité. Il a été interpellé peu après son exploit pour trouble à l'ordre public. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.