Passer au contenu principal

Modi et son parti s’offrent un véritable plébiscite

Le scrutin consacre la domination du BJP du premier ministre. Mais il confirme aussi l’affaiblissement de certains contre-pouvoirs.

Narendra Modi célèbre sa victoire avec ses partisans, jeudi à New Delhi.
Narendra Modi célèbre sa victoire avec ses partisans, jeudi à New Delhi.
Reuters

Une élection aux allures de plébiscite. Jeudi, le premier ministre Narendra Modi a décroché sans difficulté un second mandat. Son parti de la droite fondamentaliste hindoue, le BJP, a remporté 300 sièges aux législatives. En y ajoutant ses alliés, la droite unie sous la bannière de l’Alliance démocratique nationale (ADN) s’assure une majorité de 346 députés sur 543 à la Chambre basse. Le moment est historique. Jamais la droite hindoue n’avait raflé un second mandat d’affilée.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.