Passer au contenu principal

Pékin connaissait depuis début janvier la gravité de l’épidémie de coronavirus

Un document interne publié par des médias officiels révèle que Xi Jinping était très tôt au courant de l’ampleur de l’épidémie.

Le président Xi Jinping lors d’une visite du centre de contrôle et de prévention des maladies de Pékin, lundi passé. «Course contre le temps, combat contre le virus», peut-on lire sur le mur au-dessus du cœur rouge.
Le président Xi Jinping lors d’une visite du centre de contrôle et de prévention des maladies de Pékin, lundi passé. «Course contre le temps, combat contre le virus», peut-on lire sur le mur au-dessus du cœur rouge.
AP

On pensait que le 20 janvier resterait dans les mémoires comme un tournant pour le pouvoir chinois, décidé à lancer «la bataille contre l’épidémie» de coronavirus lors de la première déclaration publique du président chinois à ce sujet. Xi Jinping indiquait que le virus devait être «résolument enrayé», alors qu’il se propageait pour la première fois au-delà des frontières du Hubei, berceau de l’épidémie. Samedi, «Qiushi», un bihebdomadaire publié par le Parti communiste chinois (PCC), a réécrit le scénario et modifié les rôles et les responsabilités de chacun.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.