Premier cas de polio depuis que les talibans interdisent le vaccin

PakistanLe Pakistan est l'un des trois pays au monde où la poliomyélite est encore endémique, avec notamment l'Afghanistan voisin. En dépit de cela, les talibans y ont interdit la vaccination l'an dernier. La maladie a été détectée sur un enfant.

Depuis l'an dernier, les talibans ont interdit la campagne de vaccination contre la poliomyélite.

Depuis l'an dernier, les talibans ont interdit la campagne de vaccination contre la poliomyélite. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un premier cas de poliomyélite a été diagnostiqué sur un enfant dans les zones tribales du nord-ouest pakistanais depuis que les talibans y ont interdit la vaccination l'an dernier. C'est ce qu'a indiqué lundi un haut responsable de l'ONU.

«Le cas a été détecté dans le Waziristan du Nord où les vaccinateurs se sont vu interdire l'accès en juin. Il s'agit du premier cas depuis que nous avons arrêté la campagne l'an dernier», a dit Elias Durry, coordinateur de la campagne de vaccination au Pakistan pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le Waziristan du Nord est l'un des sept districts tribaux semi-autonomes du nord-ouest pakistanais, à la lisière de l'Afghanistan, qui servent de refuge aux talibans et à d'autres groupes liés à Al-Qaïda. Des insurgés s'étaient opposés à la vaccination contre la polio, un appel suivi par des chefs de tribus.

Le Pakistan est l'un des trois pays au monde où la poliomyélite est encore endémique, avec notamment l'Afghanistan voisin. «Nous sommes préoccupés car ce nouveau cas est un exemple d'une épidémie plus grande dans la région», a ajouté Elias Durry.

Attaques et rumeurs

Les efforts pour éradiquer la poliomyélite ont été freinés au cours de la dernière année par les insurgés, qui ont mené des attaques contre les vaccinateurs. De fausses rumeurs, selon lesquelles le vaccin rendrait infertile et serait impropre à la consommation pour les musulmans, ont également entravé ces efforts.

Cette méfiance a été attisée par «l'affaire» Shakeel Afridi. Ce médecin a été condamné pour avoir participé à une fausse campagne de vaccination contre l'hépatite, organisée par la CIA, afin de s'assurer de la présence d'Oussama Ben Laden à Abbottabad, dans le nord-ouest du Pakistan. (ats/nxp)

Créé: 06.05.2013, 10h08

Articles en relation

Pakistan : sept membres d'une ONG abattus

ATTAQUE Sept membres d'une ONG pakistanaise impliquée dans une campagne de vaccination contre la poliomyélite ont été abattus mardi par des hommes armés circulant à motocyclette dans le nord-ouest du pays. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.