Séoul et Washington lancent leurs exercices

Péninsule coréenneMalgré le désaccord de Pyongyang, la Corée du Sud et les Etats-Unis ont débuté leurs manoeuvres militaires annuelles.

Le ministre sud-coréen de la Défense Jeong Kyeong-doo a déclaré au parlement que les manoeuvres avaient débuté lundi.

Le ministre sud-coréen de la Défense Jeong Kyeong-doo a déclaré au parlement que les manoeuvres avaient débuté lundi. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Séoul et Washington ont donné lundi le coup d'envoi d'exercices militaires annuels, en dépit des mises en garde de Pyongyang. La Corée du Nord estime que ces manoeuvres risquent de faire capoter les négociations sur le nucléaire.

Ils interviennent alors que la Corée du Nord a récemment multiplié les tirs de projectiles de courte portée, en parlant notamment d'un «avertissement solennel aux militaires bellicistes sud-coréens» qui persistent dans leur volonté de mener les exercices conjoints.

Le ministre sud-coréen de la Défense Jeong Kyeong-doo a déclaré au parlement que ces manoeuvres avaient débuté lundi, en ajoutant que Séoul maintenait «clairement son niveau de préparation contre toute attaque militaire de la Corée du Nord».

Peu de précisions ont été données sur la nature de ces exercices, mais un responsable sud-coréen a indiqué qu'ils visaient à vérifier les capacités de Séoul à reprendre le contrôle opérationnel en temps de guerre.

Les experts estiment que le regain d'activités militaires au Nord comme au Sud de la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule pourrait différer pendant plusieurs mois les négociations sur les programmes nucléaire et balistique de Pyongyang, qui sont développés en violation de nombreuses résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU.

Environ 28'500 soldats américains sont déployés en Corée du Sud. Et les exercices annuels qu'ils mènent avec des dizaines de milliers de soldats sud-coréens ne manquent jamais d'irriter Pyongyang, qui les considère comme la répétition générale d'une invasion de son territoire. (ats/nxp)

Créé: 05.08.2019, 14h59

Articles en relation

Trump tempère toujours face à Pyongyang

Tirs de missiles Alors que la Corée du Nord enchaîne les tirs de missiles, le président américain continue d'affirmer que son accord avec Kim tient. Plus...

Tokyo durcit le ton avec Séoul

Relations commerciales Le Japon a décidé de retirer la Corée du Sud de la liste des Etats exemptés de procédures pour l'acquisition de plusieurs centaines de produits. Plus...

Pyongyang tire, Trump approuve

Corée du Nord La Corée du Nord a procédé vendredi à une série de tirs de courte portée, des essais qui ne posent «pas de problème» à Donald Trump. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...