Passer au contenu principal

Le sort de cinq orphelins de djihadistes met l'Australie en émoi

Exemplaire, le débat préoccupe les Australiens: faut-il ou non porter secours aux enfants restés bloqués en Syrie après la mort de leurs parents?

Khaled Sharrouf, le père des cinq enfants, aurait été tué en 2015 par un drone en Syrie.
Khaled Sharrouf, le père des cinq enfants, aurait été tué en 2015 par un drone en Syrie.
Canberra Times

La question n'est plus théorique. Alors que de plus en plus de couples de djihadistes partent avec leurs enfants rejoindre l'Etat islamique (Daech) en Syrie ou en Irak, le sort de cinq orphelins australiens place les autorités australiennes devant un terrible dilemme. Faut-il ou non tout mettre en oeuvre - y compris une opération militaire - pour tenter de récupérer les enfants de feu Khaled Sharrouf et Tara Nettleton (tous deux citoyens australiens), bloqués quelque part en Syrie depuis la mort de leurs parents?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.