Pour Israël, l'Iran est derrière les attentats de Bangkok

TerrorismeAu moins trois explosions ont retenti mardi dans le centre de Bangkok, faisant au moins un blessé grave. Pour Israël, il n'y a pas de doute: ces attaques sont l'oeuvre de Téhéran.

Image prise après le triple attentat survenu ce matin à Bangkok. L'homme gisant est peut-être iranien et il pourrait être un des auteurs de ces explosions.

Image prise après le triple attentat survenu ce matin à Bangkok. L'homme gisant est peut-être iranien et il pourrait être un des auteurs de ces explosions. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme probablement de nationalité iranienne a été blessé mardi à Bangkok dans une série d’explosions aux circonstances encore très floues. Israël a immédiatement lié ces attaques aux attentats de lundi en Inde et en Géorgie, en accusant Téhéran.

La police thaïlandaise a tenté d’intercepter trois hommes en fuite, après une explosion dans un domicile d’un quartier résidentiel de la capitale. L’un d’eux a alors lancé un engin sur un taxi, puis un autre vers la police, avant qu’une détonation lui arrache les deux jambes.

Une carte d’identité trouvée sur lui, laisse supposer qu’il était iranien. Les autorités ont peu après indiqué qu’un autre ressortissant iranien avait été interpellé à l’aéroport international de Bangkok, mais n’ont pu affirmer s’il était l’un des deux hommes en fuite.

Téhéran accusé

Les autorités thaïlandaises ont désamorcé un quatrième engin explosif à l’intérieur de la maison. Quant au blessé, il a été admis à l’hôpital. Il avait gagné Bangkok le 8 février par avion, depuis Phuket. La police cherchait mardi à déterminer quand il était entré sur le territoire.

Au lendemain d’attentats contre le personnel des ambassades d’Israël en Inde et en Géorgie, qui ont fait quatre blessés, Tel-Aviv a accusé le régime de Téhéran.

Bangkok en alerte

«La tentative d’attaque à Bangkok prouve une fois de plus que l’Iran et ses affidés continuent d’agir par les moyens du terrorisme, et les derniers attentats en sont un exemple», a affirmé le ministre israélien de la Défense Ehud Barak, selon un communiqué de son bureau.

Bangkok a indiqué n’avoir aucun élément liant les deux affaires, mais a reconnu avoir récemment travaillé sur l’hypothèse d’une attaque.

La capitale thaïlandaise est en alerte depuis janvier. Les Etats- Unis avaient alors mis en garde contre un risque terroriste dans des zones touristiques, à la suite de l’arrestation d’une personne liée au Hezbollah libanais. (afp/nxp)

Créé: 14.02.2012, 10h56

Articles en relation

Le personnel d’ambassades d’Israël visé par des attaques

Inde et Géorgie Deux attentats ont visé lundi le personnel des ambassades d’Israël à New Delhi et Tbilissi, faisant plusieurs blessés. Ils ont été attribués à l’Iran par le Premier ministre israélien, une accusation que Téhéran a démentie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.