Passer au contenu principal

U Wirathu, le moine bouddhiste qui prêche la haine

Ses diatribes incendiaires alimentent les troubles violents contre la minorité musulmane.

Manifestation contre le moine Wirathu en Indonésie, où l'on soutient la communauté des Rohingyas de Birmanie.
Manifestation contre le moine Wirathu en Indonésie, où l'on soutient la communauté des Rohingyas de Birmanie.
Keystone

La vague de haine contre les Rohingyas, minorité musulmane en Birmanie, est largement alimentée par les sermons d’U Wirathu, un moine bouddhiste islamophobe, bien loin de l’image du bouddhiste pacifiste et tolérant. Son fondamentalisme lui a d’ailleurs valu le surnom de «Ben Laden birman». C’est dire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.