Violents combats à la frontière turque près de Kobané

SyrieLes forces armées kurdes ont repris deux postes stratégiques aux djihadistes de l'Etat islamique. L'offensive a fait des morts chez les extrémistes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De violents combats opposaient ce lundi 13 octobre djihadistes et combattants kurdes à proximité du poste-frontière turc de Mursitpinar (sud). Dans la nuit, les forces kurdes ont repris deux positions aux djihadistes de l'Etat islamique (EI) dans la ville syrienne de Kobané, a indiqué lundi une ONG.

13 djihadistes tués

«Les YPG (combattants kurdes, ndlr.) ont mené une contre-offensive dans le secteur sud de Kobané et ont repris deux positions qui étaient sous contrôle de l'EI, tuant 13 djihadistes », a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Le groupe extrémiste contrôle toujours près de la moitié de cette cité frontalière de la Turquie.

Des tirs d'armes automatiques et de mortiers se succédaient dans cette zone des faubourgs de Kobané (Aïn al-Arab en langue arabe), a constaté un journaliste de l'AFP depuis la frontière turque. Ces affrontements menacent de couper tout passage entre la ville syrienne assiégée et la Turquie, a-t-il ajouté.

Secteur d'évacuation

Or ce secteur est celui emprunté tous les jours par les civils kurdes qui fuient encore les combats qui se déroulent dans leur ville. Il est aussi utilisé pour évacuer des combattants kurdes blessés vers les hôpitaux de la ville turque de Suruç.

Au total, plus de 200'000 réfugiés kurdes de la région de Kobané ont déjà traversé la frontière turque pour fuir l'avancée des djihadistes .

Deux nouvelles frappes

Par ailleurs, la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis a mené lundi au moins deux nouvelles frappes aériennes sur des positons de l'EI dans l'est et le sud de la ville, d'après l'OSDH.

La première a eu lieu peu avant 6h30 (heure en Suisse), selon des témoins interrogés par l'AFP. La deuxième s'est produite en fin de matinée et a visé le cœur de Kobané. Un immense panache de fumée s'en est dégagé immédiatement, panache de fumée, a constaté le journaliste de l'AFP. (ats/nxp)

Créé: 13.10.2014, 12h29

Dossiers

Articles en relation

L'EI envoie des renforts pour conquérir Kobané

Syrie L'organisation djihadiste tente de conquérir cette ville syrienne depuis près d'un mois face à une résistance farouche des forces kurdes. Plus...

L'aide à Kobané suspendue au bon vouloir d'Ankara

Syrie La situation provoque la colère des Kurdes et du PKK qui menace de reprendre les armes. En Europe, les communautés kurdes ont manifesté dans plusieurs villes, malgré des heurts avec des islamistes. Plus...

Les Kurdes repoussent un assaut des djihadistes à Kobané

Etat islamique Les djihadistes du groupe Etat islamique ont tenté dans la nuit de vendredi à samedi de progresser vers le centre de la ville syrienne de Kobané, mais les combattants kurdes les ont repoussés, selon une ONG syrienne. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.