Asile de Snowden au Brésil: 1 million de signataires

MOBILISATIONLa pétition demandant que le Brésil offre l'asile à Edward Snowden a reçu au moins 1,06 million de signatures dans le monde.

La campagne a été lancée par le Brésilien David Miranda, compagnon du journaliste américain Glenn Greenwald qui a divulgué des documents détenus par Edward Snowden.

La campagne a été lancée par le Brésilien David Miranda, compagnon du journaliste américain Glenn Greenwald qui a divulgué des documents détenus par Edward Snowden. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plus d'un million de personnes ont signé la pétition demandant que le Brésil offre l'asile à Edward Snowden, l'auteur des révélations sur les programmes de surveillance secrets de l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA), selon le site de pétitions Avaaz.

Lancée fin décembre 2013, cette pétition avait recueilli lundi au moins 1,06 million de signatures dans le monde. L'objectif est désormais d'obtenir 1,25 million de signatures.

«Le Brésil est l'abri idéal»

La demande, adressée à la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, et à son ministre de la Justice, José Eduardo Cardozo, signale: «Comme des citoyens du monde entier consternés par la violation massive de notre vie privée, nous vous demandons d'offrir l'asile à l'informateur Edward Snowden. En tant que leader de la lutte mondiale pour un Internet libre et pour maintenir la vie privée des individus, le Brésil est l'abri idéal».

Dans une lettre ouverte aux Brésiliens publiée en décembre, Edward Snowden, qui bénéficie d'un asile temporaire en Russie jusqu'en août, a considéré le Brésil, à forte tradition de terre d'asile, comme «une des démocraties les plus intéressantes et vibrantes du monde».

Pas encore de demande faite au Brésil

Dilma Rousseff a dénoncé dans son pays et à l'ONU l'espionnage américain qui, selon des révélations de la presse informée par les éléments livrés par Snowden, a touché les communications de la présidente elle-même, ainsi que de l'entreprise publique de pétrole Petrobras et de citoyens brésiliens.

Le chef de l'Etat avait refusé de se prononcer sur un éventuel asile donné à Edward Snowden tant que le Brésil n'aurait pas reçu de demande. La campagne pour accueillir l'informaticien a été lancée par le Brésilien David Miranda. Il s'agit du compagnon du journaliste américain Glenn Greenwald, installé au Brésil et qui a divulgué un certain nombre de documents détenus par Edward Snowden. (afp/nxp)

Créé: 27.01.2014, 22h43

Galerie photo

Affaire Snowden: rétrospective en images

Affaire Snowden: rétrospective en images Depuis le 5 juin 2013, les révélations de l'ex-consultant de la CIA sur les pratiques d'espionnage américaines on fait beaucoup de bruit. Edward Snowden, sa vie son œuvre en images.

Articles en relation

Merkel n'est pas la seule à être espionnée, selon Snowden

Allemagne La chancelière Angela Merkel n'était sans doute pas la seule personnalité allemande espionnée par les Etats-Unis, a estimé l'ancien consultant de la NSA, Edward Snowden, dans un entretien sur une chaîne TV allemande. Plus...

Snowden persuadé que le gouvernement US veut le tuer

Espionnage L'ex-consultant de l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) Edward Snowden est convaincu que le gouvernement américain veut le tuer, selon un entretien à la TV allemande qui doit être diffusé ce soir. Plus...

Snowden nie avoir reçu une aide de la Russie

Espionnage américain Edward Snowden, l'ancien analyste à l'origine des révélations sur le programme d'espionnage mené par la NSA américaine, affirme avoir agi seul. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...