Passer au contenu principal

FranceL'assaillant de Villejuif a crié «Allah Akbar»

Selon les enquêteurs, l'auteur de l'attaque au couteau qui a fait un mort et deux blessés vendredi a fait référence à l'islam lors de son assaut.

Attaque au couteau à Villejuif

Le jeune homme qui a agressé au couteau des passants vendredi dans un parc de Villejuif, près de Paris, a mené son attaque aux cris «d'Allah Akbar», a déclaré samedi lors d'une conférence de presse la procureure de Créteil (région parisienne).

Nathan C., qui a tué un homme et blessé gravement deux femmes, a épargné un premier passant parce que ce dernier s'était dit musulman et lui avait récité une prière, avant de poursuivre son parcours «d'une extrême violence» et d'une «extrême détermination», a ajouté la magistrate, Laure Beccuau, qui a aussi précisé que l'assaillant était suivi dans un établissement psychiatrique jusqu'en mai.

«Une radicalisation certaine»

Le parquet national antiterroriste (Pnat) a annoncé samedi se saisir de l'enquête sur l'attaque au couteau de Villejuif.

«Si les troubles psychiatriques importants de l'auteur des faits sont avérés, les investigations des dernières heures ont permis d'établir une radicalisation certaine du mis en cause ainsi qu'une préparation organisée de son passage à l'acte», mais aussi «démontré un parcours meurtrier réfléchi et sélectif de nature à troubler gravement l'ordre public par l'intimidation ou la terreur», explique le Pnat dans un communiqué.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.