Assange: Hollande «est une escroquerie»

LondresLe fondateur de Wikileaks, reclus depuis quatre ans à l'ambassade d'Équateur à Londres, n'a pas été tendre avec le président français.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Australien Julian Assange a accusé mardi François Hollande d'être «une escroquerie comme de nombreux politiciens». «On ne peut pas forcement lui en vouloir d'être un hypocrite, cela fait partie de son métier malheureusement», a-t-il ajouté, interrogé par visioconférence par iTélé.

La France a rejeté en juillet 2015 une demande d'asile du fondateur de Wikileaks. Julian Assange avait présenté sa requête de manière informelle, dans une longue lettre ouverte publiée le 3 juillet par le quotidien «Le Monde». «A cette époque, j'ai révélé comment les trois derniers présidents français faisaient l'objet d'écoutes de la part des Etats-Unis», a-t-il expliqué sur iTélé.

Trois présidents espionnés

Cet espionnage a visé, au moins de 2006 à 2012, François Hollande et ses deux prédécesseurs de droite, Nicolas Sarkozy (2007-2012) et Jacques Chirac (1995-2007), d'après des documents de Wikileaks publiés par le quotidien «Libération» et le site d'information Mediapart. «On aurait pu penser que le président allait aider les lanceurs d'alerte», estime-t-il. Mais «L'Élysée ne voulait pas heurter les Etats-Unis».

L'Australien critique également l'état d'urgence décrété en France après les attentats du 13 novembre à Paris et prolongé jusqu'à fin juillet. «Il y a des problèmes graves concernant l'état d'urgence en France. Il y a des violations de libertés fondamentales qui émanent de lois antiterroristes», estime le lanceur d'alerte. «La France a ainsi choisi la surveillance de masse, c'est une menace considérable qui pèse sur la démocratie», conclut-il. (afp/nxp)

Créé: 31.05.2016, 10h50

Articles en relation

François Hollande, père du peuple?

L'invité Olivier Delacrétaz rebondit sur le rôle de président-monarque de celui qui incarne la France. Plus...

Le mandat d'arrêt européen maintenu contre Assange

Suède En désaccord avec l'ONU, la justice suédoise maintient le mandat d'arrêt européen contre Julian Assange. Elle estime qu'il n'y a pas «détention arbitraire». Plus...

Le chef de la diplomatie appelle à libérer Assange

Équateur «Le dossier Julian Assange va être important», a déclaré Long, nouveau ministre équatorien des Affaires étrangères. Plus...

Des célébrités réclament la libération d'Assange

Pétition Quelque 500 personnalités appellent Londres et Stockholm à redonner au fondateur de WikiLeaks sa liberté de mouvement. Plus...

Le clan Assange veut annuler le mandat d'arrêt

Wikileaks Ses avocats suédois se fondent sur l'avis rendu le 5 février par un groupe de travail de l'ONU. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.