Passer au contenu principal

«Aujourd’hui, l’heure des Kurdes a sonné»

De passage à Lausanne, le sociologue turc Ismail Besikçi estime que la cause kurde a tout à gagner de la guerre contre Daech.

Le sociologue Ismail Besikçi, grand ami des Kurdes.
Le sociologue Ismail Besikçi, grand ami des Kurdes.
ODILE MEYLAN

A bientôt 77 ans, Ismail Besikçi n’a rien perdu de sa passion pour la question kurde. Pas banal, si l’on pense que ce sociologue turc a passé plus de 17 ans de sa vie dans les geôles turques pour ses écrits… sur les Kurdes. De passage à Lausanne, il fait le point sur la situation de ce peuple sans Etat pris dans la tourmente de la guerre au Moyen-Orient.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.