Passer au contenu principal

Les autopsies de victimes de l'attentat ont été volées

Des rapports liés à l'attentat qui avait fait 32 morts le 22 mars 2016, ont été dérobés dans un bâtiment du parquet de Bruxelles.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
AFP

Des rapports d'autopsie de victimes des attentats terroristes de Bruxelles ont été dérobés dans un bâtiment du parquet de Bruxelles, a indiqué mardi une source proche du dossier à l'AFP qui a confirmé une information dévoilée mardi soir par la chaîne de télévision flamande VTM Nieuws.

Dans un communiqué, le parquet de Bruxelles a de son côté confirmé qu'«un vol de divers objets, dont un disque dur, avait été commis jeudi dernier dans le cabinet des médecins légistes».

«Sur ce disque dur, se trouvaient entre autres, divers rapports d'autopsie et d'examens médicaux relatifs à des enquêtes judiciaires en cours», a précisé le parquet de Bruxelles.

«Un suspect E. K., né en 1991, a été arrêté» et doit comparaître mercredi devant la justice, a-t-il continué. «Il nie les faits et l'enquête n'a pas permis de retrouver les objets volés», a-t-il poursuivi.

Le parquet de Bruxelles a par ailleurs «déploré» dans son communiqué que la chaîne de télévision VTM Niews ait diffusé des informations avant qu'il n'ait pu informer «un maximum de victimes concernées par le vol».

Le 22 mars 2016, des attentats suicide, revendiqués par l'EI, ont fait 32 morts et plus de 340 blessés à l'aéroport de Bruxelles et dans la station de métro de Maelbeek, dans le quartier européen de la capitale belge.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.